seuls ces tatouages et piercings sont acceptés chez les candidates

Pas question pour les Miss régionales de se faire tatouer un gros dragon dans le dos ou des piercings sur tout le visage. Voici les règles à suivre pour avoir la chance de remplacer Amandine Petit.

Les règles à suivre pour participer à Miss France

Tout le monde ne peut pas participer au concours Miss France, les conditions sont nombreuses pour être candidate. Tout d’abord, vous devez être une femme et mesurer au moins 1,70 m. Doit également avoir entre 18 et 24 ans le 1er novembre de l’année de l’élection. Mais ce n’est pas tout : la chirurgie esthétique est interdite chez Miss, sauf celle qui est réparatrice et les candidats ne doivent pas non plus avoir de casier judiciaire.

Mademoiselle ne peut pas ne pas avoir posé nue dans des magazines ou sur Internet et ne doit pas être vu en train de fumer, de consommer de l’alcool ou des drogues en public. Ils doivent toujours rester très polis et les insultes et violences sont interdites. Enfin, ils sont tenus de faire attention à ce qu’ils disent : le racisme, la discrimination et la propagande sont interdits.

Tatouages ​​et piercings autorisés à devenir Miss France

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les Miss régionales qui concourent pour le titre de Miss France ont le droit d’avoir des tatouages ​​ou des piercings. Mais, ces derniers doivent respecter certaines règles. En effet, le règlement stipule que la Miss “ne doit pas porter pas de piercing ni de tatouage visible“.

Il est par ailleurs précisé : “Etant compris comme tout tatouage dont la surface tatouée est plus de trois centimètres de diamètre, qui ne peut être dissimulé et/ou qui serait placé sur le visage, le cou et/ou le décolleté“. Il est donc tout à fait possible de se faire tatouer à condition qu’il soit tout petit et placé dans un endroit discret. Les Miss ont donc le droit d’avoir un petit coeur, une petite lune ou toute autre petite forme, s’il peut facilement se cacher.

Pour ne rien rater de notre actualité, abonnez-vous à notre newsletter !

Source link