pourquoi porte-t-elle toujours une montre en plastique ?

Il vient d’entrer dans la course à la présidentielle de 2022. Depuis le 5 décembre, Valérie Pécresse a été élue par les partisans des Républicains pour les représenter aux élections de mai prochain. Afin de rallier les Français à sa cause, la candidate à la présidentielle 2022 a une stratégie, notamment avec ses montres.

Pourquoi Valérie Pécresse porte-t-elle toujours des montres en plastique ?

La présidente de la région Île-de-France soigne son look. Comme ses adversaires, elle se garde bien d’apparaître avec des bijoux ostentatoires ou des breloques valant plusieurs milliers d’euros. Ainsi, celui qui se vante d’être proche des Français, ne sort pas jamais sans montre en plastique. Elle aurait aussi un “impressionnante collection de montres toutes plus simples les unes que les autres”, Expliquer Gala. Un détail loin d’être anodin.

Le message derrière ces montres en plastique ? Restez modeste. Ainsi, cet accessoire permettrait à Valérie Pécresse de montrer sa proximité avec les Français. C’est du moins ce qu’elle essaie de représenter. Pour voir si la tromperie va durer longtemps. En effet, l’homme politique n’est pas issu d’un milieu modeste, bien au contraire. Elle grandit à Neuilly puis étudie en classe préparatoire au lycée Sainte-Genevière de Versailles. Son mari, le polytechnicien Jérôme Pécresse, est à la tête d’Alstom Renewable Power, une entreprise française spécialisée dans le transport ferroviaire.

Les candidats à la présidentielle et leurs montres

Elle n’est pas la seule politicienne à utiliser des accessoires pour s’adresser aux Français. Deux présidents ont également avancé leurs montres. Ainsi, François Hollande avait misé sur les montres de la marque Swatch, quand Emmanuel Macron portait des montres Made in France au lieu de son modèle Tank de Cartier.

Pour d’autres, l’accessoire fait la personnalité politique. Eric Zemmour s’est posté avec une montre Bréguet au prix de 18 300 euros, selon Gala. Un prix qui avait été vivement critiqué par ses adversaires, notamment Jean-Luc Mélenchon. A 54 ans, Valérie Pécresse a décidé de n’écoute pas Nicolas Sarkozy, pour laquelle elle était ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et de ne pas prononcer cette phrase “Si à 50 ans t’as pas de Rolex, c’est que ta vie t’a raté“son mantra pour les élections de 2022.

Toute l’actualité dans notre newsletter, abonnez-vous.

Source link