Cédric pourrait sortir de prison en 2022

C’est le cas qui fascine les Français depuis un an maintenant. Le 16 décembre, Delphine Jubular a disparu sans laisser de trace. Même aujourd’hui, on sait peu ou rien de cette mystérieuse disparition. Le principal suspect reste son mari, Cédric Jubillar, incarcéré depuis le 18 juin. Depuis, ce dernier clame encore et encore son innocence.

La détention provisoire

Il a fait plusieurs demandes de libération, qui n’ont pas abouti. Mais le séjour de Cédric Jubillar à la maison d’arrêt de Seysses, près de Toulouse, pourrait bientôt prendre fin. Cédric Jubillar pourrait sortir en 2022. Pourquoi ? Parce que sa détention a été faite à titre provisoire. Et dans ce cas, la “période initiale” de détention provisoire pour un crime est d’un an.

Et que dit la loi à ce sujet ? « Passé ce délai, la détention provisoire peut être prolongée tous les 6 mois après un débat contradictoire : Débat où chaque partie peut présenter son point de vue et discuter des preuves, faits, arguments liés à l’affaire concernée devant le juge des libertés. et détention “. En juin prochain, Cédric Jubillar pourrait donc être libéré, s’il n’y a pas de progrès significatif dans l’enquête.

Gratuit en juin… ou avant ?

Comme l’indique L’Indépendant, la durée totale de la détention provisoire “est limité à 2 ans lorsque le délit en cause est puni d’une peine d’emprisonnement inférieure à 20 ans. Et à 3 ans dans les autres cas”. Si cette dernière voie est suivie, Cédric Jubillar pourrait rester emprisonné jusqu’en 2025.

Evidemment, si des preuves prouvant son innocence, comme il le revendique depuis le début, étaient portées au dossier, Cédric Jubillar pourrait être libéré de prison avant juin. Cédric Jubillar est actuellement “23 heures par jour dans une cellule de 9 mètres carrés”, avec une heure de sortie par jour dans une cour d’une dizaine de mètres carrés, selon son avocate à BFM TV.

Source link