un membre de sa famille se constitue partie civile

Qu’a-t-il pu arriver à Delphine Jubillar ? Cette mère de deux enfants, infirmière de formation, est portée disparue depuis plus de 11 mois après avoir été vue pour la dernière fois à son domicile de Cagnac-les-Mines, dans le Tarn. A-t-elle quitté volontairement le domicile familial ? Ou a-t-elle été victime d’un agresseur ? Pour l’instant, aucun corps n’a été retrouvé par les enquêteurs. Ces derniers tentent ainsi d’étudier toutes les pistes. Et tous les témoignages sont les bienvenus.

Affaire Jubillard : quand Lolita, la cousine de Delphine, prend la parole

Les gendarmes ont été confrontés à de nombreux témoignages depuis le début des enquêtes. Ils ne sont pas les seuls. Le jeudi 2 décembre 2021, le journal de 20 heures de TF1 a reçu les confidences de Lolita, la cousine de Delphine Jublar. La jeune femme, qui considère la mère de Louis et Elyah comme sa sœur, Je ne peux pas m’empêcher d’imaginer le pire. “Je pense qu’elle n’est plus là”, dit-elle, avec peu d’espoir de retrouver son cousin vivant.

Sur la base des informations de La Dépêche, Lolita avait également demandé à se constituer partie civile, près de trois semaines après la disparition de Delphine Jublar, en compagnie de cinq amis de la jeune femme. Une demande qui leur avait été refusée par la justice. Loin de se décourager, Lolila a décidé de persévérer et réappliquer, cette fois devant la Cour d’appel.

Delphine Jubillar : sa cousine Lolita a gain de cause

Selon les informations de nos confrères, la demande de Lolita a finalement été étudiée le 8 octobre 2021. Une réponse favorable lui a également été délivrée le 18 novembre 2021. Mais contrairement à ce qu’elle aurait souhaité, la jeune femme ne sera pas accompagnée des amis de Delphine dans l’affaire. Une décision qui ne semble pas satisfaire Me Philippe Pressecq, l’avocat des cousins ​​et proches de Delphine Jubillar.

Selon les informations de nos confrères, la demande de Lolita a finalement été étudiée le 8 octobre. Une réponse favorable lui a également été délivrée le 18 novembre 2021. Mais contrairement à ce qu’elle aurait souhaité, Ce dossier”. Loin de se décourager dans une bagarre, les proches de l’infirmière de 34 ans vont tous se rassembler dans dans le cadre d’une marche blanche organisée à Cagnac-les-Mines le 19 décembre.

Pour ne rater aucune de nos actualités, Abonnez-vous à notre newsletter !

Source link