le témoignage explosif de son fils Louis

Cela fait bientôt un an que les proches de Delphine Jublar s’inquiètent. Nous sommes dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020 lorsque cette maman, en instance de divorce, disparu sans laisser de trace sur la commune de Cagnac-les-Mines, dans le Tarn. Si sa situation amoureuse avait suggéré une fuite, la piste criminelle a été rapidement enquêtée.

Cédric Jubillar, mis en examen

Le 18 juin 2021, l’affaire a connu un énorme rebondissement. Alors qu’il clame son innocence depuis le début de l’enquête, Cédric Jubillar, le mari de Delphine, est mis en examen pour « meurtre aggravé d’un conjoint», alors placé en détention provisoire. Les raisons ? Les propos contradictoires du peintre-plâtrier, ainsi que les témoignages de son entourage, ont conduit l’enquête à s’interroger sur son implication dans la disparition de son épouse. Louis, son fils, a également été interrogé par les enquêteurs. Le petit garçon a, plus d’une fois, démenti les déclarations de son père.

Sur la base des informations de Point, publié le 24 novembre 2021, Louis semble avoir été marqué par sa relation avec ses parents. Selon ses propos, il s’agissait “méchants”, parce qu’ils ne voulaient pas “pas jouer“régulièrement avec lui. Des déclarations faites lors d’un premier interrogatoire devant les enquêteurs. Ces derniers, au passage, ont tenté de en savoir plus sur le comportement de Cédric Jubillar au sein de la maison familiale.

Affaire jubilaire : le fils de Delphine et Cédric témoigne

Face aux enquêteurs, Louis a donné des détails sur la nuit de la disparition de Delphine Jublar. “Ils se disputaient, puis j’entendais des gros mots “, a-t-il déclaré à propos de ses parents, avant de préciser : “Puis j’ai entendu : ‘Comme c’est comme ça, on va se séparer'”. Selon Le Parisien, en kiosque le 4 décembre 2021, le petit garçon a livré de nouvelles confidences aux juges, lors d’une audience organisée le vendredi 3 décembre 2021 au tribunal judiciaire de Toulouse.

Selon nos confrères, Louis a évoqué une altercation qui a éclaté entre ses parents la nuit de la disparition de Delphine Jublar. Un détail qu’il avait déjà évoqué lors d’un précédent témoignage, mais cette fois, le frère d’Elyah a apporté un élément nouveau au dossier. D’après lui, sa mère a dit tout à coup une parole très claire “Arrêter”. L’enfant, qui déclare être retourné dans son lit après la dispute, confie alors qu’il n’a pas entendu les aboiements d’un chien, ni même des cris, comme l’ont évoqué ses voisins.

Pour ne rien rater de notre actualité, abonnez-vous à notre newsletter !

Source link