en larmes, Alec Baldwin revient sur le drame du tournage

C’est la première fois qu’il s’exprime dans un média depuis la mort d’Halyna Hutchins, tuée accidentellement sur le tournage du film Rust. L’acteur de 63 ans a donné sa première interview, en larmes, pour la chaîne américaine ABC.

Alec Baldwin non scénarisé», ce jeudi 2 décembre sur ABC

La gâchette n’a pas été pressée… Je n’ai pas pressé la détente “, dit Alec Baldwin. L’Américain s’explique publiquement sur la chaîne ABC dans l’émission “Alec Baldwin non scénariséEn effet, un extrait a été publié par la chaîne dans la nuit du mercredi 1er décembre, un teaser de l’émission qui sera diffusé en intégralité ce jeudi 2 décembre.

Pour rappel, le 22 octobre, lors du tournage du film Rust, un film western/cowboy, Alec Baldwin s’entraîne comme à son habitude. dégainer son arme en le pointant en direction de la caméra, lorsque le le coup est parti.

En larmes, l’acteur s’est donc confié sans filtre et avoue n’avoir aucune idée comment cette banale journée de travail a pu virer au drame. “Je ne pointerais jamais une arme sur quelqu’un en appuyant sur la gâchette. Jamais”, il prétend.

J’ai l’impression que ce n’est pas réel”

Dans cette courte bande-annonce publiée par abc, l’Américain n’arrive pas à expliquer comment une vraie balle a pu se retrouver dans l’arme. “Je ne pointerais jamais une arme sur quelqu’un et n’appuierais jamais sur la détente. Je ne sais pas comment cela s’est passé. Quelqu’un a mis une balle réelle dans une arme à feu. Une balle qui n’était même pas censée être sur le plateau”, il affirme.

Alec Baldwin, visiblement toujours très ému par le drame qui s’est déroulé dans la ville d’Albuquerque, au Nouveau-Mexique, rend hommage à Halyna Hutchins. “Elle était aimée de tous ceux avec qui elle travaillait, appréciait et admirait. Je n’arrive toujours pas à y croire aujourd’hui. J’ai l’impression que ce n’est pas réel”, conclut-il, avant fondre en larmes.

Pour ne rater aucune de nos actualités, Abonnez-vous à notre newsletter !



Source link