Le « docteur à la flûte magique » propose son remède miracle à ses patientes, la télévision s’en mêle !

C’est une histoire sordide qui a secoué l’Italie ces derniers jours. En effet, le gynécologue Giovanni Miniello le sexagénaire a fait parler de lui à cause de ces pratiques douteuses. Compte tenu de sa profession, il consultait quotidiennement les femmes. Au fil des années, il avait ainsi eu l’idée de proposer à ceux qui ne pouvaient pas avoir d’enfants de coucher avec lui.

L’individu surnommé “Docteur à la flûte enchantée” a agi d’une manière assez inhabituelle pour un professionnel. Au début, il a affirmé à ses patients qu’ils avaient papillomavirus humain (HPV), une maladie qui peut causer des rapports de cancer Le Soleil Royaume-Uni. C’est la raison pour laquelle elles ne peuvent pas tomber enceintes. Afin d’y remédier, le gynécologue leur propose d’avoir des relations avec lui.

Choqué par cette proposition indécente, Anna Maria a décidé de contacter le journal italien La République et le programme d’information sur les enquêtes “Le Léné”.

Giovanni Miniello
Crédit : Flash info

A lire aussi : Interdits aux tablettes et à la télévision, ses enfants se passionnent pour la lecture

“Le Lene”, une émission d’investigation piège le gynécologue

Tout porte à croire que le spécialiste a profité de sa notoriété et de la faiblesse de ses patients pour tenter de satisfaire ses pulsions. En effet, il est assez rare que des professionnels de santé agissent ainsi. En tout cas, Giovanni Miniello avait dit à ses femmes désespérées qu’il pouvait les guérir du VPH grâce à son membre, d’où son surnom.

L’homme affirme être vacciné et selon ses dires, il pourrait transmettre l’immunité à ses patients grâce à “sa flûte enchantée”. Malgré des tests négatifs pour le VPH, il a prétendu le contraire afin de profiter de ses épouses désespérées. Anna Maria confirme à la presse italienne qu’elle aurait même subi des attouchements indésirables.

Réalisant que le gynécologue voulait juste profiter d’elle, la victime de 33 ans s’est plainte auprès du programme d’information d’enquête. Dès lors, “Le Lene” a ouvert une enquête pour apporter des preuves irréfutables aux accusations de la jeune femme.

“Le Lene” a donc embauché une actrice jouer le rôle d’un patient. Elle se présente ainsi au cabinet de Giovanni Miniello à Bari. Devant le spécialiste filmé en caméra cachée, l’actrice lui a confié qu’elle avait des “écoulements blancs” au niveau du col de l’utérus. Comme prévu, le « docteur à la flûte enchantée » lui a offert son remède miracle.

gynécologue
Crédit : Flash info

Dans la foulée, le gynécologue avait proposé un rendez-vous dans une chambre d’hôtel à sa supposée victime. Visiblement, il avait craqué pour ça. Arrivé sur les lieux, le spécialiste tentait encore de persuader l’actrice qu’il pouvait la guérir. De plus, il lui avait dit queelle ne recevrait pas d’anticorps s’ils avaient un rapport protégé. Alors qu’il était à moitié nu, l’équipe est intervenue. Le journal d’investigation disposait ainsi des preuves qu’il souhaitait et il a diffusé la vidéo à la télévision.

Chambre de Giovanni Miniello
Crédit : Flash info

“Je fais ça pour mes études”

Forcément, le gynécologue Giovanni Miniello avait suscité fortes réactions en Italie. Ainsi, il a été radié de l’Ordre des médecins de Bari et du registre professionnel. Par l’intermédiaire de ses avocats, il a déclaré :

“Je fais ça pour mes études et pour les autres personnes que j’ai sauvées (…) Moi qui ai traité avec succès des centaines de femmes depuis plus de 40 ans… je n’ai proposé qu’un traitement alternatif qui a donné des résultats”

Selon ses mots, il a toujours laissé « une liberté de choix absolue » à ses patients. Il affirme également être victime d’un procès médiatique. Pourtant, 15 autres femmes se sont manifestées depuis la sortie de la vidéo, selon The Sun UK. Depuis, le procureur de la République de Bari a ouvert une enquête pour mettre un terme à ce genre de procédure dans le secteur de la santé.

Pour ne rien rater de notre actualité, abonnez-vous à notre newsletter !

Source link