Cauchemar en cuisine (M6) : Philippe Etchebest fait-il appel à de faux clients ?

Depuis 2011, le juré de Top Chef est aux commandes de cette émission culinaire qui continue de retenir l’attention des téléspectateurs. Tout au long de cette aventure, l’expert de M6 a mis un point d’honneur à aider les participants remonter la pente. D’ailleurs, cette cause qui lui tient à cœur ne risque pas de changer de sitôt.

Connu pour son fort tempérament, Philippe Etchebest n’hésite jamais à dire tout haut ce qu’il pense des restaurateurs. Beaucoup de ces derniers en ont payé le prix en rejoignant le casting de Cauchemar de cuisine. C’est notamment le cas de Sandrine et Alexandre qui se voyaient traités en amateurs.

Outre les remarques cinglantes du chef étoilé, un autre détail continue de susciter la curiosité des téléspectateurs. C’est évidemment le test de pression. Les nerfs des restaurateurs sont mis à rude épreuve en gérant un établissement bondé de monde. L’animateur de l’émission engage-t-il des personnes pour agir ? Le principal concerné a levé le voile sur ce sujet.

A lire aussi : Cauchemar en cuisine – Les participants balancent sur la production : « Ils font n’importe quoi ! “

« Je ne joue pas la comédie ! “

A chaque nouvel épisode, Philippe Etchebest part à la rencontre de restaurateurs en difficulté. En général, ils risquent de faire faillite sans l’intervention de l’expert. Comme à son habitude, il fait le point sur les lieux. Ensuite, l’animateur de Cauchemar en cuisine partage ses impressions avec le candidat du jour. Cette étape lui permet également d’évaluer les compétences du participant.

Le deuxième jour, le candidat doit gérer les commandes de nombreuses personnes. C’est une situation à laquelle ce dernier n’est (parfois) pas habitué. En effet, il est sur une mauvaise pente et donc son établissement n’a pas une forte notoriété. Le juré de Top Chef le sait bien. Du coup, il engage des gens pour venir manger au restaurant. En 2014, il confiait notamment au micro de Télé-Loisirs :

« Oui, j’utilise de faux clients et je le dis à chaque fois. Vous imaginez bien que dans les établissements où je vais, il n’y a personne et on les remplit tous à la fois (…) C’est volontaire, on va chercher des gens dans la rue pour remplir les restaurants et mettre les restaurateurs dans des conditions extrêmes. C’est voulu et complètement assumé »

Même son de cloche pour le directeur des programmes de la société de production Studio 89. Dans une interview au Figaro, Romuald Graveleau a ajouté que la production règle le score à la fin du test de pression. De son côté, Philippe Etchebest a rappelé qu’il ne joue pas la comédie malgré cette stratégie adoptée.

Philippe Etchebest rencontre-t-il les restaurateurs avant les tournages ?

Nul doute que cette question tourmente l’esprit des fidèles de Cauchemar en cuisine. Ainsi, Romuald Graveleau a confié que le chef étoilé préfère les rencontrer lors des tournages, connaissant justement la situation d’ensemble. Cette approche lui permet de faire une analyse objective de manière naturelle, sans projections ni préjugés.

Chaque épisode est tourné en une semaine et au fil des jours, Philippe Etchebest cherche des solutions aux problèmes des restaurateurs en détresse. De son côté, son acolyte Mallory Gabsi, ancien candidat belge de Top Chef, leur montre une recette. L’équipe passe ensuite par l’étape des travaux de rénovation puis le spectacle se termine comme d’habitude par le test final.

Comment sont sélectionnés les candidats de Cauchemar en cuisine ?

Concernant les applications, la production reste très sélective. Tous les restaurateurs du pays n’auront pas l’opportunité d’apparaître dans l’émission. En revanche, ceux qui passent la phase de repérage pourront peut-être rencontrer le célèbre chef. Après l’enquête de terrain, les informations recueillies sont centralisées afin de choisir les futurs candidats au programme M6.

Pour ne rien rater de notre actualité, abonnez-vous à notre newsletter !


Source link