Charlène de Monaco en cure de désintoxication ? Les révélations choc

Elle n’aura pas été longtemps sur le Rocher. Après plus de six mois d’exil en Afrique du Sud, Charlène de Monaco avait enfin rejoint son mari et leurs jumeaux, mais ce n’était que pour une courte période. Alors que les Monégasques attendaient de voir leur princesse le 19 novembre, à l’occasion de la fête nationale, un communiqué de presse a mis fin à leurs espoirs.

Charlene de Monaco en cure de désintoxication ?

Ce vendredi, les habitants de Monaco ont découvert le communiqué royal dans lequel il est précisé que la princesse ne sera pas présente aux festivités de la Fête nationale : “Leurs Altesses sereines ont convenu ensemble queune période de calme et de repos était nécessaire au bon rétablissement de la santé de la princesse”, peut-on lire. Ainsi, seul le fils de Grace Kelly défilera devant ses sujets.

Mais où est la princesse ? D’après les informations de Voici, Charlene de Monaco aurait quitté la principauté le 15 novembre, à sa demande. Elle serait ensuite allée en Suisse voir des amis, prendre du recul et se reposer. Ce voyage de dernière minute serait aussi le prétexte pour se rendre dans un centre de désintoxication, révèle le magazine. Elle essaierait de conquérir une dépendance à un “dangereux cocktail de somnifères, composé de “Dérivés de Stilnox, Imovane et Carfentanil« Des médicaments qui lui auraient été prescrits il y a plus de neuf ans, afin de soigner une plaie ancienne. La dépendance se serait alors rapidement installée.

Albert II donne des nouvelles de Charlene

Les questions sont de plus en plus nombreuses autour de la santé de Charlène de Monaco. Ce vendredi, dans les colonnes du quotidien Monaco-Matin, le prince Albert II de Monaco a donné des nouvelles de sa femme. Il est revenu sur cette nouvelle période de convalescence nécessaire à l’ancienne athlète olympique, rappelant qu’elle était en un état de “fatigue pas seulement physique.

Sans annoncer la cure de désintoxication, le père d’Alexandre Coste a expliqué au média que la princesse avait besoin “une période de repos et (de) suivi». Alors, pour elle-même, Charlène de Monaco a préféré s’isoler, quitte à attendre 30 jours, selon le magazine Publique, de revoir ses deux enfants.

Toute l’actualité dans notre newsletter, abonnez-vous.

Source link