« L’hôpital est assiégé par une population venue du monde entier » : Eric Zemmour recadré par les médecins

Depuis son éviction de CNews, l’ex-chroniqueur a eu une série d’interviews et de rencontres. Il ne se passe pas un jour sans que le chroniqueur n’attire l’attention des médias. De plus, il travaille deux fois plus à l’approche de l’élection présidentielle de 2022. La preuve en est ce rassemblement à Béziers le 16 octobre.

À cette occasion, Eric Zemmour a donné un avis tranché sur l’immigration, avec le personnage qu’on lui connaît. Cette fois, le polémiste a abordé le sujet de la réforme du système de santé. Pour le candidat potentiel à la présidentielle, la priorité est suppression de l’AME.

Forcément, ses propos lors de cette conférence ont fait bondir les médecins les mieux placés pour parler. maux de l’hôpital. Visiblement, de nombreux soignants ont fustigé l’argument privilégié de l’essayiste.

A lire aussi : Éric Zemmour subit un nouvel assaut en pleine rue : “Vive l’Islam, vive Allah”

Une proposition controversée

Condamné à deux reprises pour incitation à la haine, Eric Zemmour reste visiblement ferme sur sa position sur l’immigration. Pour rappel, le journaliste politique avait déclaré sur le plateau deNous sommes en direct sur France 2 qu’il interdirait les prénoms étrangers s’il devient le nouveau locataire de l’Élysée.

En ce sens, il ne faut pas s’attendre à des éloges pour les étrangers lors de ce rassemblement à Béziers. Au contraire, le candidat quasi présidentiel avait tenu des propos cinglants en marge de cette conférence.

« Je pense que l’hôpital est complètement assiégé par une population du monde entier, qu’il est obligé de soigner à nos dépens. Je pense que c’est une des premières mesures à prendre, c’est-à-dire abolir l’AME (…) Il y a du travail à faire pour que l’hôpital français cesse d’être l’hôpital de toute l’Afrique »

Pour votre information, l’AME permet aux étrangers en situation irrégulière de bénéficier d’un accès aux soins. Cependant, cette dernière doit répondre à deux critères essentiels. D’une part, ils résident en France depuis trois mois et d’autre part, leurs ressources ne dépassent pas 753 euros.

D’après les informations recueillies par le site Sud-Ouest, le budget alloué à ce dispositif était de 990 millions d’euros en 2021. Il devrait passer à un milliard en 2022. Certes, il s’agit bien d’une somme astronomique, mais moindre par rapport aux dépenses de l’assurance maladie. Pour l’exercice 2018, ils s’élèvent à 200 milliards d’euros. On peut en conclure que l’AME ne représente que 0,5%.

Les médecins se mobilisent

En première ligne depuis le début de la crise sanitaire, les personnels soignants sont indéniablement les mieux placés pour faire la lumière sur les problèmes qui affligent le milieu hospitalier. De nombreux médecins s’accordent à dire que le système de santé a besoin d’une réforme urgente. Cependant, ils ont un avis très différent d’Eric Zemmour concernant l’AME.

Olivier Véran, ministre de la Santé, cité par Le Figaro, a dévoilé le nombre d’étrangers bénéficiant de l’AME, soit 383 000. En ce sens, l’idée d’un hôpital envahi par des clandestins défilant aux dépens de cet appareil résulte probablement d’un manque d’analyse. À Philippe Le Conté, médecin du CHU de Nantes rappelle sur Twitter :

Sur Facebook, la page “Être ou pas Toubib” préféré ironiser sur la proposition controversée d’Eric Zemmour. Outre le médecin et l’humanitaire Jean-François Corty, Mathias Wargon, chef des urgences de Seine-Saint-Denis, a rappelé que les étrangers font aussi partie du personnel soignant en France.

« L’hôpital est assiégé par des personnes du monde entier. Nous devons supprimer l’AME. »Eric Zemmour,…

Publié par Etre ou pas Toubib au samedi 16 octobre 2021

Il convient également de rappeler cet argument de santé publique : « Beaucoup viennent parce qu’ils ont la tuberculose. Ne les soignons pas, et demain tout le monde aura la tuberculose ! “.

Eric Zemmour dans la course à l’Élysée ?

Comme Véronique Genest, l’interprète de Julie Lescaut, une partie de la population est prête à soutenir le polémiste. Crédité de 16% des intentions de vote dans les derniers sondages, Eric Zemmour pourra compter sur bon nombre de supporters s’il décide de se lancer dans la course à l’Elysée. Comme quoi “La France n’a pas dit son dernier mot”. .

Pour ne rien rater de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !


Source link