Eric Zemmour très proche de sa conseillère en couverture de Paris Match : il s’emporte sur Twitter et porte plainte

A lire aussi : Une végétalienne porte plainte contre ses voisins parce qu’ils cuisaient de la viande au barbecue

Depuis son éviction de CNews, il ne se passe pas un jour sans que le polémiste n’attire l’attention des médias. Cette fois c’est Paris Match qui est entré en jeu. A cette occasion, l’hebdomadaire a donné sa Une au supposé candidat potentiel à la présidentielle 2022.

Sur cette photo prise par un paparazzi, le journaliste politique se baigne dans la mer Méditerranée avec son collaborateur. C’est pour souligner que Sarah Knafo n’est pas la femme deEric Zemmour. En ce sens, le cliché en couverture de l’hebdomadaire a fait couler beaucoup d’encre.

23 septembre 2021 / © Paris Match

Fidèle à sa réputation, celui qui a publié son livre le 16 septembre 2021 “La France n’a pas dit son dernier mot” s’est emporté sur Twitter. Le polémiste et son conseiller ont également décidé de porter plainte.

Eric Zemmour sort de ses gonds

Comme à leur habitude, Cyril Hanouna et son équipe ont réagi à cette affaire en TPMP. Interrogé à ce sujet, Eric Naulleau, un proche de l’homme politique, a révélé que ce dernier était très énervé.

Selon les informations recueillies par BFMTV avec l’avocat du polémiste, Paris Match a partagé ces photos dans le but de nuire et de blesser. En ce sens, le client deOlivier Pardo portera plainte pour “atteinte à la vie privée”.

voici la revue a également partagé des photos d’Eric Zemmour et de Sarah Knafo. Dès lors, l’avocat du conseiller politique et celui de l’essayiste ont engagé la procédure.

Sur Twitter, le principal concerné a également réagi à cette affaire et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas mâché ses mots. A en croire ses propos, Paris Match serait totalement dévoué au gouvernement actuel.

“Je pense qu’il essaie de se victimiser”

Suite à l’annonce de l’avocat d’Eric Zemmour, Emilie Lanez, l’auteur du sondage vous a expliqué à propos de C dont elle parlait un duo politique, et non, un couple. Par ailleurs, le polémiste avait convié 63 médias à Toulon et Nice durant ce week-end.

Selon Sortie, Pascal Roustain, le photographe qui avait pris les fameuses photos, pouvait également les suivre dans les coulisses avec leur accord.

Le rédacteur en chef de Paris Match a également fait des révélations sur le dernier numéro du magazine. Bruno Jeudy a réitéré que l’enquête s’est concentrée sur Sarah Knafo, la conseillère politique qui dirige la campagne d’Eric Zemmour. Selon lui, l’essayiste veut se faire passer pour la victime, apparemment pour rallier les Français à sa cause.

Source link