Éric Zemmour : s’il devient président de la République, il interdira les prénoms musulmans

A lire aussi : Éric Zemmour subit un nouvel assaut en pleine rue : “Vive l’Islam, vive Allah”

Pour le numéro du samedi 11 septembre de On est en direct, Eric Zemmour était présent en tant qu’invité. En effet, le sujet de cette édition tournait autour de l’élection présidentielle de 2022. Si le public s’interroge sur la candidature du polémiste, ce dernier n’a pas encore officiellement annoncé s’il sera candidat ou non. Il a néanmoins donné un aperçu des changements qu’il apporterait s’il devenait président de la République.

Il veut « rétablir la loi de 1803

Au cours de cet entretien politique, Eric Zemmour a expliqué ce qu’il ferait si les Français le choisissaient comme président de la République en 2022. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le polémiste n’avait pas sa langue dans sa poche pendant l’émission. Il a notamment fait savoir qu’il rétablira la loi de 1803 relative aux prénoms des Français. En effet, il demanderait aux musulmans vivant sur le sol français pour changer de prénom.

On peut demander aux musulmans de limiter leur religion à la foi et à la pratique et de ne pas appliquer leur code juridico-politique, ce qu’ils font généralement partout où ils sont majoritaires. C’est exactement comme la Révolution française et Napoléon l’ont fait avec les Juifs

a-t-il déclaré.

© Capture YouTube / On est en direct

Léa Salamé a voulu avoir une confirmation claire de ceEric Zemmour. Elle lui a alors demandé si, lorsqu’il sera au pouvoir, “un Français n’aura pas le droit d’appeler son fils Mohamed”. Le chroniqueur a confirmé son intention d’interdire les prénoms musulmans en France. Une réponse catégorique qui fera sûrement couler beaucoup d’encre.

Éric Zemmour, candidat ou pas ?

Concernant son éventuelle candidature à l’élection présidentielle de 2022, Eric Zemmour préféré laisser le suspense pendre. En effet, le polémiste n’a pas encore fait de déclaration officielle à ce sujet. Même si, selon plusieurs indications, il se pourrait qu’il soit bel et bien candidat. Il a affirmé sa volonté de se lancer dans la course à l’Elysée en disant que l’avenir de la France actuelle l’inquiète.

© YouTube / Nous sommes en direct

Eric Zemmour a fait parler de lui ces derniers jours avec son livre « La France n’a pas dit son dernier mot ». Ce livre est comme un livre de campagne. On peut notamment lire qu’Emmanuel Macron lui aurait demandé une note sur l’immigration. Mais le polémiste évincé de CNews récemment, affirme n’avoir rien donné au président à ce sujet. Il estime que l’actuel chef de l’Etat ne mettra pas en œuvre son plan d’immigration.

Source link