Cette maman sort le corps de sa fille décédée du cercueil pour la tenir dans ses bras pour la dernière fois – « Une vidéo émouvante »

Relayé par nos confrères de Télévision, ces images ont attristé les Tiktokers qui ont montré leur compassion. Et pour cause, cette maman a partagé une vidéo d’elle sortant le corps de sa fille de son cercueil pour la tenir une dernière fois dans ses bras.

cercueil

Le cercueil de la petite fille décédée – Source : spm

Maman a créé un compte pour documenter ses adieux avec sa fille décédée

Cette maman utilisatrice du réseau social préféré de l’adolescente a posté une série de vidéos du jour le plus déchirant de sa vie. Sur Tiktok, elle a montré le jour terrible où elle a dû dire au revoir à sa fille décédée. Ses images sont depuis devenues virales et ont reçu une couverture massive. Sous le manche @tai.taisha, la femme a partagé ces moments où elle tenait son enfant dans ses bras le jour de la cérémonie. On l’a vu tenant cette petite fille dans ses bras et lui parlant affectueusement. Si pour la maman le réseau social était un moyen de partager sa tristesse, certains parents ont d’autres démarches pour mieux vivre après ce tragique événement. Ce couple passe 16 jours avec le cadavre de leur fille pour passer des moments avec elle et mieux faire son deuil.

Le cercueil de la petite fille a été placé dans le cimetière

Alors que la maman a posté les moments partagés avec sa fille le jour des funérailles, elle a également posté des photos et des vidéos de sa défunte fille. Les Tiktokers ne sont pas restés indifférents à ses publications où de nombreux internautes la soutiennent et lui présentent leurs chaleureuses condoléances. Dans l’une des vidéos partagées par la mère accablée de tristesse, on voit un homme prendre le cercueil de la petite fille pour le déposer au cimetière. Un moment qui a bouleversé de nombreux utilisateurs de Tiktok qui ont sympathisé avec le sort de la femme en deuil comme ce père a dû ressentir une souffrance incommensurable en perdant leurs trois enfants le même jour.

@ tai.taisha????????sonido original – Taiyane.taisha

La cérémonie d’enterrement de la petite fille filmée – Source : Tiktok

Tiktokers spécule qu’une fille est morte d’une erreur médicale

Si la maman a partagé cette cérémonie avec tous ses abonnés, elle a aussi diffusé sa dernière étreinte avec l’enfant qu’elle a perdu. Dans ses images, on peut la voir tenir le corps de sa fille pour lui dire au revoir. Autour de ce dernier, il y avait des jouets et des peluches. Cette vidéo comprenant le contenu ne doit pas être vu par les âmes sensibles a été vue plus de 5 millions de fois. Pour l’instant, le nom et l’âge de cette fille n’ont pas été révélés. Beaucoup de ceux qui ont commenté ce contenu émettent l’hypothèse que ce dernier serait victime d’une erreur médicale mais cette information n’a pas été confirmée.

“Il s’agit d’apprivoiser quelque chose de monstrueux”

Pour le magazine Psychologies, le psychiatre Christophe Fauré s’est penché sur les conséquences de cette épreuve dévastatrice qu’est la perte d’un enfant. Le médecin souligne que, contrairement aux autres deuils, ce dernier est un sujet tabou difficile à confier. Le spécialiste explique qu’il faut des années pour reprendre les rênes de sa vie et atteindre la résilience. « Il s’agit d’apprivoiser quelque chose de monstrueux. Et pas question d’oublier votre enfant : il est aussi fondamentalement impossible » atteste l’expert. Et pour cause, cette épreuve change sa vie à jamais.

« Les réseaux sociaux jouent un rôle important »

Interrogée par nos confrères d’Ardoise, la sociologue Cathia Papi, spécialiste du lien entre interactions en ligne et émotions, explique le rôle des réseaux sociaux dans la dynamique du deuil. Pour l’expert, publier un statut ou un autre type de format est un moyen d’éviter de répéter le message plusieurs fois. “Si on est soulagé, c’est parce que cette mort s’accompagne d’un débordement d’émotions qu’il s’agit d’exprimer afin de se sentir légitimé dans ses sentiments” analyse-t-elle. Selon l’expert, l’auto-publicité permet de légitimer les émotions mises en avant. Une manière de purger sa douleur avec des souvenirs, des photos et des moments de vie du défunt qui continueront d’exister sous cette forme.

Source link