Emmanuel Macron comparé à Hilter : le débat tendu entre Oliv Oliv et Eric Naulleau

A lire aussi : Emmanuel Macron giflé : la réaction lourde de sens de Brigitte Macron

L’affichage qui caricature le président de la République a encore frappé. En effet, ce n’est pas la première fois que Michel-Ange Flori attaque le chef de l’Etat. Sur ce panneau géant, il écrit notamment : « Obéissez, faites-vous vacciner ». Inévitablement, les avocats deEmmanuel Macron a déposé une plainte contre l’artiste.

Suite à cette affaire, l’afficheur varois est venu au plateau de TPMP donner sa version des faits. Il a parlé, entre autres, du journal Charlie Hebdo qui peut toujours continuer ses caricatures sans avoir de problème avec les avocats du chef de l’Etat. Bien que certains chroniqueurs soient du même avis, Eric Naulleau ne l’ai pas entendu de cette façon.

Pour lui répondre, Olivier Olivier, citoyen engagé, gilet jaune et pass sanitaire, a comme à son habitude imposé sa vision des choses. Il s’ensuit un échange houleux entre les deux chroniqueurs en direct dans TPMP.

Éric Naulleau en colère

Selon l’avis du chroniqueur et essayiste, Michel Ange Flori a simplement voulu s’en prendre au président de la République sans penser à la mémoire des millions de victimes de cette dictature totalitaire. Ainsi, le journaliste a suggéré que cette affiche varoise devrait donc répondre de ses actes devant la justice. Déterminé à défendre son point de vue, l’artiste rétorque :

“C’est la Macronie qui t’a donné ça comme élément de langage”

Au passage, celle qui participe aussi à Balance Ton Post sur C8 a évoqué le passage de Ginette Kolinka dans l’émission. Pour rappel, ce dernier est un rescapé du camp d’Auschwitz qui avait vécu une véritable épreuve sous le régime nazi. Eric Naulleau se souvient très bien de son témoignage émouvant. Ainsi, il est totalement contre l’idée de comparer Emmanuel Macron à Hitler.

Selon son explication, il n’y a rien de commun entre l’enfer des camps de concentration et la situation actuelle. Sauf que le chroniqueur anti-vaccin n’est pas du tout d’accord. Oliv Oliv a dit que le gouvernement essaie d’imposer “La dictature de la santé” pour obtenir une immunité collective.

Le citoyen engagé prend la parole

Face à Eric Naulleau, celui qui a violemment critiqué Moundir sur le plateau de TPMP évoqué « Un amalgame totalement dramatique ». Visiblement en colère, le journaliste l’accuse de relativiser les événements de 40-45.

Quant à Emmanuel Macron, il tenterait de sauver ses concitoyens. A quoi Oliv Oliv a répondu : “Je me demande qui les extermine, les gens”. Déterminé à avoir le dernier mot, le chroniqueur conclut : “Voilà, c’est l’amalgame”.

Source link