Née sans nombril, Jess Kaufman a choisi d’accepter son corps sans avoir recours à la chirurgie

A lire aussi : Zac Efron a-t-il subi une chirurgie esthétique ? “Il ressemble aux Bogdanoff”

Jess Kaufman a eu une enfance assez difficile en raison d’une anomalie rare appelée omphalocèle. Elle est née sans nombril et a dû subir beaucoup de taquineries de certains enfants. En raison de sa différence, Jess avait du mal à lui faire confiance. Mais la jeune femme a finalement compris que le plus important était d’accepter son corps, malgré ce que les autres pensent. Elle a pris confiance en elle après avoir rejoint un groupe en ligne avec d’autres personnes ayant le même particularité Quel.

L’enfance de Jess Kaufman

Jess Kaufman ne connaît pas sa mère. Adoptée juste après son arrivée au monde, elle ne sait rien de sa naissance. Pour rappel, leanomalie génétique qui touche Jess Kaufman se traduit par l’absence de fermeture de la paroi abdominale. Il y a alors une extériorisation des viscères qui sont recouverts d’une membrane. À sa naissance, Jess a eu ses organes retirés et son utérus était fermé. C’est pourquoi elle n’a pas de nombril.

© Instagram / jesskaufman_

Jess Kaufman savait dès son plus jeune âge qu’elle n’avait pas un estomac comme tout le monde. À l’école, les autres enfants la traitaient même d’extraterrestre. Alors elle se cachait tout le temps le ventre, en portant des maillots de bain une pièce par exemple. Jess n’avait aucune idée de pourquoi elle était différente des autres jusqu’à ses 18 ans. C’est à partir de cet âge que la jeune femme a commencé à vouloir en savoir plus sur sa particularité. Elle a alors pris son courage à deux mains et après avoir consulté un médecin, elle a enfin compris ce qu’elle avait vraiment.

Sa particularité, sa force

Quand elle était adolescente, Jess Kaufman voulait être comme les autres filles qui avaient un piercing au nombril. Elle a donc décidé de se faire percer là où c’était nécessaire. Les gens autour d’elle n’arrêtaient pas de lui demander si elle pouvait se faire opérer quand elle serait plus âgée. Une idée qui a amené la jeune femme à penser que son corps n’était pas normal et devait être réparé.

Jess souriant
© Instagram / jesskaufman_

Cependant, Jess Kaufman a fini par se sentir bien dans sa peau et surmonter sa différence.

«Cela m’a rendu hyperconscient de mon corps. J’ai commencé à l’accepter et j’ai réalisé que cela faisait partie de mon histoire et de qui je suis. Maintenant, je ne changerais pas même si quelqu’un m’en donnait l’opportunité »,

a déclaré la jeune femme qui est aujourd’hui maman d’un garçon de 8 ans. Elle est très active sur les réseaux sociaux pour faire connaître cette malformation rare.

Source link