Emmanuel Macron : ce sujet tabou dont il ne veut pas entendre parler

A lire aussi : L’ex-agent de Laeticia Hallyday révèle des informations choquantes dans un livre sans tabous

Après des vacances bien méritées, mais perturbées par la gestion de la crise sanitaire et la situation en Afghanistan, le chef de l’Etat a regagné l’Elysée. Comme le rapport Le Parisien, le Président de la République est en pleine forme pour la rentrée.

Comme à l’accoutumée, le Conseil des ministres du 25 août a été l’occasion de Emmanuel Macron et son équipe pour faire le point sur la situation actuelle. Ils préparent également des stratégies pour parvenir à une immunité collective contre la pandémie.

Autant dire que la rentrée s’annonce très chargée pour le mari de Brigitte Macron. Malgré tout, il ne souhaite pas pour le moment évoquer l’un des sujets les plus importants de son mandat. Autrement dit, ses collaborateurs ne peuvent pas en parler en sa présence.

Un mandat spécial de cinq ans qui s’achève

Au micro du Parisien, l’un des collaborateurs d’Emmanuel Macron a indiqué que la rentrée 2021 a démarré à un rythme effréné. “Chaque jour doit être utile au pays”, précise-t-il. Dès lors, il faut croire que le chef de l’Etat dirigera la gestion de cette crise d’une main de fer. De cette façon, sa cote de confiance peut encore augmenter. Selon Le Figaro, l’ancien ministre de l’Economie a également gagné 3 points en un mois, soit 41%.

En ce sens, il y a fort à parier que le locataire de l’Elysée poursuivra sur sa lancée. Malgré tout, il ne souhaite pas s’approcher présidentielle 2022 pour le moment. D’après les révélations d’un autre proche du chef de l’Etat, il estime qu’il en fait encore trop parler. De son côté, un conseiller ministériel a confié au micro du Parisien :

« C’est le sujet tabou à l’Élysée. Tout le monde fait semblant de ne pas y penser (…) Mais bien sûr c’est le sujet central »

Emmanuel Macron prépare discrètement sa campagne

Bien que les collaborateurs du président de la République n’en parlent pas, ils gardent un œil sur les sondages et les courbes de popularité du patron et de ses opposants. Beaucoup de ses alliés sont également de retour à l’approche des élections présidentielles. Ce sont, entre autres, Anne de Bayser, Richard Ferrand et Sibeth Ndiaye, surnommées “Les Mormons”.

Conseil des ministres – © instagram / @emmanuelmacron

Depuis quelques temps, Emmanuel Macron joue aussi la carte de la proximité et de la transparence. En effet, il multiplie les apparitions sur Instagram et TikTok pour répondre aux questions de ses concitoyens. Il rassure ainsi les électeurs sur la gestion de la crise. Reste à savoir si l’actuel chef de l’Etat annoncera sa candidature sur les réseaux sociaux.

Source link