Une femme sur le point de mourir veut dire adieu à son cheval adoré, puis le personnel soignant prend une décision qui fait jaillir les larmes

Sheila Marsh, 77 ans, mourait d’un cancer et n’avait plus que quelques jours à vivre. Le personnel médical savait qu’elle avait un dernier souhait et a décidé de le réaliser.

Dans les dernières étapes de la vie, de nombreuses personnes rêvent de pouvoir passer du temps avec leurs proches jusqu’à la fin. Obtenez tous les non-dits, riez les derniers rires et pleurez les dernières larmes ensemble.

Souvent, ces souhaits peuvent être exaucés et les professionnels de la santé sont généralement prompts à répondre si vous souhaitez autre chose.

Sheila Marsh, 77 ans, atteinte d’un cancer en phase terminale, voulait quelque chose de plus.

La présence d’un cheval signifie le petit plus

À seulement 21 ans, Sheila Marsh a commencé à travailler sur le célèbre hippodrome de Haydock Park. Les chevaux ont donc toujours joué un rôle important dans sa vie et un cheval de course est devenu un petit plus pour elle.

Il s’appelait Brownen et Sheila s’occupait de lui depuis qu’il était un petit poulain. Ils ont erré côte à côte pendant près de deux décennies, écrit La Grande Época.

Malheureusement, Sheila est tombée gravement malade d’un cancer en 2014 et on lui a rapidement dit qu’elle n’aurait pas beaucoup de temps à vivre.

Et sur son lit de mort, Sheila n’avait qu’un souhait, celui de rencontrer Brown une dernière fois.

Et le personnel médical était prêt à le faire.

Brownen l’attendait

Le personnel de l’hôpital a quitté l’hôpital avec Sheila dans son lit et s’est rendu sur un parking où Bronwen l’attendait.

Et c’était comme si le cheval espérait qu’elle se présente, car lorsque Sheila s’est garée dans le parking, le cheval est allé directement vers elle.

“Sheila a appelé doucement Brown et il s’est doucement penché pour l’embrasser sur la joue en guise de dernier au revoir”, a déclaré l’infirmière Gail Taylor à la BBC.

-Je pleurais et j’étais inconsolable. Elle s’est calmée et ce fut un moment merveilleux, raconte sa fille Tina au Nouvelles du soir de Manchester.

Le lendemain matin, Sheila s’endormit paisiblement en sachant qu’elle avait rencontré Brown pour la dernière fois.

Cette histoire ne laisse personne indifférent. C’est tellement gentil de la part du personnel d’accommoder le désir de cette femme. Je souhaite que tout le monde reçoive le même traitement dans ses derniers jours.

N’hésitez pas à partager l’article sur Facebook si vous êtes d’accord.

Vous pouvez désormais nous suivre sur Instagram pour plus de contenu, de photos et de vidéos de qualité.


Source link