« Mon dieu ! » : prise au piège dans sa voiture avec son fils, elle filme l’eau qui monte

Vanessa avait peur, très peur. Et pour cause, lorsque les rues de Dinant en Belgique se sont retrouvées balayées par un puissant torrent, la jeune femme était dans la voiture. La Dinantaise est certaine qu’elle doit sa vie à la présence d’un poste qui a retenu son véhicule.

Un puissant torrent de boue qui transporte des arbres

Ce samedi 24 juillet, la Belgique a de nouveau dû faire face à des pluies torrentielles. Tandis que la province de Namur peinant à se remettre des dégâts causés par les premières crues de la mi-juillet, la Meuse a de nouveau débordé. Résultats : torrents de boue ont dévalé les pentes de plusieurs villes dont Dinant.

En début de soirée, l’eau est montée si vite que de nombreux automobilistes se sont retrouvés piégés dans leurs véhicules. C’est le cas de Vanessa, une Dinantaise encore profondément marquée par ce qui lui est arrivé.

Alors qu’elle était dans la voiture avec son fils de 14 ans, la conductrice s’aperçoit que l’eau commence à monter. Cependant, elle n’est pas inquiète. ” J’ai vu 1 cm d’eau ici et là, mais comme d’habitude “, Elle dit RTL.be. Tout va changer très vite. Vanessa voit l’eau monter soudainement et ” les troncs d’arbres les recouvrent “. A ce moment, l’automobiliste laisse passer un camion de pompiers, qui ne les remorque pas. Elle se rend compte que son véhicule est encerclé ” d’un torrent “.

L’eau monte en quelques secondes et envahit la voiture de Vanessa

Les images partagées sur Facebook montrent en effet l’eau boueuse monte toujours plus haut, jusqu’à recouvrir occasionnellement le pare-brise de la voiture. Vanessa panique, d’autant plus que l’eau atteint les sièges. La mère de famille fait cependant preuve d’un sang-froid exceptionnel malgré la situation. ” Appelez les pompiers », s’exclame l’adolescente. Une caserne de pompiers est bien à 50 mètres de la voiture de Vanessa, mais les sauveteurs ne peuvent pas venir à leur secours. La puissance du torrent est bien trop forte pour permettre une intervention.

Vanessa est lucide, elle sait que la situation est très critique et qu’elle et son fils peuvent y rester. Elle appelle alors ses proches” leur dire au revoir Et demande à Thomas de contacter son père. Après deux heures d’attente interminable, l’eau descend enfin et le cauchemar s’arrête pour la Dinantaise et son enfant.

Thomas et moi sommes passés par un petit trou .. mais nous sommes maintenant en sécurité .. Nous avions nos anges avec nous 😇 😇 😇 Merci pour vos messages de soutien 🙏🏼

Publié par Va Nessa le dimanche 25 juillet 2021

Vanessa, sûre qu’elle et son fils n’auraient pas pu s’en sortir, voit désormais la vie différemment. “ Nous avions nos anges avec nous Elle écrit sur Facebook. Son témoignage et sa vidéo prouvent à quel point les inondations de ces derniers jours sont dangereuses. Selon un décompte final, les épisodes du 15 juillet ont fait 37 victimes. D’autres sont toujours portés disparus.

Source link