«On m’a traité de macaque» : Gims se confie sur son enfance

Invité sur le plateau de l’émission de TF1 le 6 juin 2021, Meugui fait de rares confidences sur son passé. C’était aussi l’occasion pour lui de s’abandonner à cœur ouvert sur son enfance et sur la vague inquiétante de racisme qui se développe actuellement en France. Bien qu’il se soit propulsé au rang de star, Gims était loin d’être à l’abri de ce fléau après son arrivée en France. Malgré tout, il refuse de croire que son pays d’accueil prône une discrimination fondée sur la couleur de peau.

Gandhi Djuna (Gims) brise le silence

Pour rappel, celui né à Kinshasa a été contraint de quitter le pays avec sa famille pour fuir la dictature. Son arrivée en France ne s’est pas passée comme prévu et pour cause, il n’avait pas la couleur de peau “Approprié”. Lors de cet entretien, Gims a ainsi confirmé avoir vécu un enfer à cause de la discrimination raciale. “On m’appelait un singe ou un macaque, un sale noir”, confie-t-il. L’interprète de Bella a en outre ajouté que rien n’a changé, car ce fléau est omniprésent dans la société d’aujourd’hui.

Malgré tout, Gandhi Djuna reste optimiste. Autrement dit, l’artiste de 35 ans a conclu cet entretien en partageant un message d’espoir. Selon lui, tous les Français ne sont pas racistes. En ce sens, il accuserait les innocents en mettant tout le monde dans le même panier. Celui qui avait réalisé un exploit en solo sur la scène du Stade de France a ainsi terminé cet entretien en déclarant : “Le mal est là, mais le bien domine et dominera toujours”C’est une source de réconfort pour les victimes qui continuent de vivre le racisme au quotidien.

Gims et sa femme DemDem
Gims et sa femme DemDem – © instagram / @gims

Hormis Rohff ou Dosseh, le compagnon de DemDem s’est également rebellé après l’agression qui a eu lieu devant un restaurant à Cergy, le 30 mai 2021. Pour rappel, un homme de 24 ans prénommé Mourad avait proféré des insultes racistes à l’encontre d’un 42 -un livreur de 1 an et une femme noire qui ont filmé la scène. En colère, Gims a d’abord parlé sur Snapchat. Puis, il a répété ses propos sur Instagram. Le célèbre artiste avait dit qu’il en avait fait une affaire personnelle. Repéré grâce à la géolocalisation de son téléphone, le principal contrevenant a passé un séjour derrière les barreaux.

Gims et ses enfants
Gims et ses enfants – © instagram / @gims

Gims révèle la raison pour laquelle il porte toujours des lunettes

Entre Gims et ses lunettes de soleil, c’est une longue histoire d’amour. Alors qu’il n’était pas encore en couple avec DemDem, le leader de la Sexion d’Assaut cachait déjà ses yeux. Autant dire que c’est devenu sa marque de fabrique. Lors de cet entretien, Audrey Crespo-Mara a également tenté de les prêter à son invitée, mais en vain. Sa réponse a été catégorique. Par la suite, il a expliqué : “En fait, je les porte depuis si longtemps, j’ai fait tellement de choses avec, ce serait fou de les enlever d’un coup comme ça (…) j’en ai peur”. Il préfère de loin soulever un camion plutôt que de les enlever.

Source link