Jean-Pierre Pernaut dévoile la face cachée des radars, des « pompes à fric » au service de l’Etat

Jean-Pierre Pernaut est connu pour ne pas avoir de langue dans sa poche. L’ancien présentateur du 13 heures de TF1 désormais aux manettes d’une émission sur LCI a évoqué ce samedi radars. L’occasion pour plusieurs intervenants de dénoncer l’existence de ” pompes à argent »Au service de l’Etat et non de la sécurité des automobilistes.

Jean-Pierre Pernaut révèle la somme astronomique engrangée par les radars

Comme l’explique Vincent Perrault, journaliste économique, la France comptait déjà 4 094 radars en 2019. Mais ce chiffre ne comprenait que les radars fixes automatiques. Jean-Pierre Pernaut considère donc que ces appareils génèrent “ billets à la pelle “. En effet, souligne son chroniqueur, les radars français ont généré 12,5 millions de tickets”, pour un montant total de ” 760 millions d’euros. Ce dernier chiffre comprend les amendes forfaitaires et les amendes majorées pour les automobilistes qui n’ont pas payé à temps.

Jean-Pierre Pernaut
Jean-Pierre Pernaut est revenu sur les radars dans son émission Jean-Pierre & Vous, Votre Argent. Crédits : Twitter @lci.

Le chiffre d’affaires généré par les radars en France est donc fulgurant. Jean-Pierre Pernaut l’évoque aujourd’hui, car des centaines de voitures radar privées commencent à sillonner les routes de France. Des radars embarqués contre lesquels protestent les associations de consommateurs et les particuliers.

Où va l’argent généré par les radars ?

Jean-Pierre Pernaut a recueilli la parole de Laurence Decoop, administratrice d’un groupe d’automobilistes sur les réseaux sociaux. Elle juge les radars honteux, d’autant plus que 96 % des contraventions sont émises pour des excès de vitesse mineurs. Laurence Decoop dénonce également les voitures radar, qui rapporteraient chacune 262.000 euros. ” Une manne financière gigantesque lorsqu’elles sont menées par des entreprises privées », souligne-t-elle.

Pour Laurence Decoop, eIls ne profitent pas à la sécurité routière, puisqu’ils ne font que flasher automatiquement les automobilistes sans les faire ralentir. ” Vous dépassez ce véhicule, vous ne savez même pas que vous avez été flashé !

L'émission de Jean-Pierre Pernaut sur les radars
L’argent généré par les radars n’est pas seulement réinvesti dans la sécurité routière. Crédits : LCI.

Jean-Pierre Pernaut et ses orateurs s’intéressaient aussi à l’usage fait par l’État de ces rentrées colossales d’argent. Comme le rappelle le journaliste dans son émission, en 2019, les infractions routières (toutes catégories confondues) signalées à l’Etat plus de 1,5 milliard d’euros. Cet argent est-il réinvesti uniquement au profit de la sécurité routière ? Pas vraiment, comme l’explique Alexandra Legendre, responsable de la ligue de défense des pilotes. Donc, ” quelques millions vont à l’hôpital », Mais l’État utiliserait aussi argent radar pour combler son déficit. ” Au final, la sécurité routière est la grande perdante », conclut-elle.

Le spectacle Jean-Pierre Pernaut & Vous – Votre argent est à trouver en replay sur le site du LCI.

Source link