« Vous êtes des personnes extraordinaires » Un article pour ceux qui sont nés entre 1950 et 1980

Nous vivons une époque fascinante où tout est plus pratique malgré la nature mouvementée de la vie quotidienne. Un quotidien plus tempéré à l’époque des années 50 et 80. Sans s’aventurer dans une nostalgie exubérante, il est vrai que c’était une époque bercée par une simplicité qui n’est plus de ce monde. Dans cet article, on fait l’éloge de cette époque révolue, mais dont le charme ne laisse aucun enfant d’hier indifférent.

Vous pourriez penser que la nostalgie est une forme agréable de mélancolie qui nous aide à surmonter les situations difficiles de la vie. Une nostalgie salutaire qui embellit l’être d’agréables souvenirs d’une époque.

Cet article est destiné à compléter une époque qui était, et à juste titre, plus harmonieux, plus intime et plus simple. Une époque où le stress et ses répercussions étaient moindres et qui nous rappelait que la vie pouvait être vécue au rythme souhaité. Les propos suivants ne sont en aucun cas une occasion de calomnier le présent mais simplement une évocation de ce qui était agréable pour les enfants des années 50 et 80.

Enfants souriants devant l’objectif – Source : Zinoti

Pour tous les enfants nés entre les années 50 et 80

La technologie n’avait pas encore changé la face du monde. Aujourd’hui, les choses sont beaucoup plus faciles et plus accessibles qu’elles ne l’étaient auparavant. Et bien que les enfants de cette époque ne jouissaient pas des privilèges apportés par la modernité, cela ne les empêchait pas d’être heureux, libres et légers.

Les écoliers étudient – Source : Zinoti

Ils ont appris en commettant leurs propres erreurs, se permettant de tester les eaux sans être trop avertis par des badges “à tenir hors de portée des enfants”. Bien que la sécurité inhérente d’aujourd’hui soit louable, leur vie était moins guidée malgré les risques.

Ils ont fait du vélo et du patin à roulettes sans casque ni coudière. Ils buvaient de l’eau directement au tuyau d’arrosage. Ils ne mangeaient pas très sainement mais n’étaient pas en surpoids parce qu’ils faisaient de l’exercice tout le temps à l’extérieur.

Deux adolescents pêchant – Source : Zinoti

Ces enfants pourraient sortir le matin et jouer toute la journée jusqu’à ce qu’ils soient avertis par la lumière des réverbères qu’ils devaient rentrer chez eux. Ils risquaient d’être grondés par leurs parents qui peinaient à les retrouver, mais il n’y avait ni violence ni menace.

Enfants faisant du vélo – Source : Zinoti

C’était une époque où les téléphones portables n’étaient pas de ce monde. Tu as dû te débarrasser de ton canapé rencontrer et discuter avec d’autres étudiants. Il n’y avait pas de console de jeu, pas de programmes télévisés sans fin, pas d’ordinateurs portables ou de tablettes. Les visages, les expressions, les livres étaient leur Facebook. Parfois, ils se blessaient en jouant au ballon, mais cela faisait partie de l’ardeur juvénile qui était caractéristique de cette époque. En fait, les pédiatres recommandent aujourd’hui de donner aux enfants des jouets simples plutôt que des tablettes et des appareils électroniques.

Trois enfants simulant un geste de nage – Source : Zinoti
Deux enfants jouant avec leurs skateboards – Source : Zinoti

Ils étaient plus débrouillard que les enfants d’aujourd’hui. Par exemple, ils passaient leurs journées à fabriquer des planches à roulettes à partir de morceaux de bois trouvés dans les greniers et les sous-sols. Cela leur a permis de rouler dans les rues, d’apprécier et de profiter de leur création malgré les risques. Et quand ils sont tombés de leur planche, ils ont appris à surmonter cela.

Jeux pour enfants – Source : Zinoti

Le sentiment de sécurité était là même si ces enfants sont tombés des arbres et se sont cassé une dent ou deux. Leurs parents étaient là pour eux mais savaient qu’ils étaient des mésaventures « nécessaires » et qu’ils avaient le droit de faire des erreurs. Paradoxalement, un enfant heureux est bruyant, agité, joyeux et indiscipliné.

Quatre enfants assis sur un banc – Source : Zinoti

Pour voir leurs amis, ces enfants sortaient à pied ou à vélo pour rentrer chez eux, malgré la distance qui les séparait. Il n’y avait aucune technologie qui pourrait les sédentariser à l’excès et les empêcher d’avoir de grandes expériences.

Enfants jouant dans la neige – Source : Zinoti

Bien sûr, cette nostalgie n’est pas une excuse pour une époque censée être meilleure que la suivante mais plutôt un rappel de choses qui pourraient bien nous inspirer aujourd’hui. L’évolution actuelle de la société est louable à bien des égards, mais on ne peut nier l’esprit d’aventure et la simplicité des enfants de cette époque.

Source link