Besançon : le maillot de bain jugé « trop échancré » d’une nageuse fait polémique

Cette Besançonnaise a souhaité se détendre après sa journée de travail en allant se baigner la piscine de Port-Joint (anciennement BNS). Mais le joueur de 27 ans ne s’attendait pas à un tel ” humiliation », comme elle le confie dans les colonnes duest républicain.

“Je me suis senti humilié”

Vendredi dernier, Tara Paillard nage pendant 45 minutes, puis elle sort de l’eau pour regagner les vestiaires. La jeune femme se promène alors le long du bassin municipal, sa serviette nouée à la taille. C’est alors qu’un maître nageur est intervenu et lui a dit : ” Je suis désolé de te dire ça, votre maillot de bain n’est pas conforme. C’est trop en retrait “. L’homme explique à Tara qu’il a décidé de la laisser faire ses tours, mais il la prévient : ” la prochaine fois, il vous sera interdit d’entrer dans la piscine “.

Que portait la jeune femme cet après-midi-là ? Un maillot de bain de forme “tanga”, ce qui n’est pas interdit par la réglementation. Tara Paillard s’est sentie humiliée par les remontrances du maître-nageur : « J’avais l’impression d’avoir 14 ans à 27 ans », déplore-t-elle tout en soulignant être allée à la piscine municipale de « un contexte sportif Comme elle le fait régulièrement.

De plus, ce n’est pas la première fois que Tara Paillard portez ce maillot de bain. ” je l’utilise depuis un an », précise la jeune femme qui rapporte être allée aux thermes en Suisse avec ce même modèle. Personne ne lui a donné d’avis. Habitante de Besançon depuis 2013, Tara Paillard ne se revendique pas féministe, mais elle ” détester les injustices “. La nageuse a souhaité partager sa mésaventure dans le but de “ conscience “.

Une autre jeune fille déjà réprimandée pour son maillot de bain “trop ​​décolleté”

Cela me révolte, quel est le degré d’indentation toléré ? », s’indigne la jeune femme qui estime qu’une telle réflexion n’aurait jamais été adressée à un homme. Tara Paillard a donc décidé d’écrire à la municipalité de Besançon afin que la formation dispensée aux agents de la ville puisse être revue.

Le directeur du service des sports de Besançon a informé Républicain de l’Est qu’on allait présenter des excuses à La Bisontine. Nathalie Porral a également précisé que ses équipes n’interviendront plus” dans ce contexte “. Cependant, le directeur n’a pas souhaité critiquer l’attitude du maître nageur, arguant que ce dernier n’avait fait qu’appliquer les règles ” subjectivement “.” On ne va pas vérifier les centimètres des maillots de bain », a-t-elle souligné.

Tara Paillard
Tara Paillard ne souhaite plus retourner se baigner dans la piscine municipale de Besançon. Crédits : capture d’écran L’Est Républicain.

Ce n’est pas la première fois qu’un incident de ce genre est porté à la connaissance de la direction des sports de Besançon. En juillet 2019 dans cette même piscine, une autre jeune fille a été réprimandée pour son maillot de bain aussi” dentelé “. La nageuse prénommée Céleste portait alors un maillot de bain une pièce ” un peu lâche ». De son côté, Tara Paillard a indiqué qu’elle ne voulait plus mettre les pieds dans Piscine municipale de Port-Joint.

Source link