Une mère voit son père décédé embrasser sa petite-fille sur l’échographie

Nostalgie, tristesse, culpabilité, irritabilité, colère, désarroi ou encore dépression… Plusieurs états émotionnels peuvent accompagner la perte d’un être cher. Mais dans certains cas, à cette palette émotionnelle s’ajoutent des manifestations illusoires ou des perceptions dérangeantes. Pour Shantel Carrillo, une femme enceinte, la perte de son père a donné lieu à des visions imprévisibles. Et pour cause, la femme aurait vu son père décédé embrasser sa petite-fille à l’échographie. Pleins feux sur cette histoire déroutante.

La mort d’un être cher est l’une des pires expériences que vous puissiez vivre. Lorsque la mort survient de manière imprévisible, le choc et l’animosité peuvent devenir démesurés. De plus, lorsqu’il s’agit du décès d’un parent, un sentiment de vide profond peut s’installer dans le temps et bouleverser toute la vie. Selon un témoignage relayé par les médias Le soleil, une femme de 30 ans aurait vu son défunt père embrasser son bébé à l’échographie.

L’échographie de Shantel – Source : Daily Mail

Un ange embrasse le bébé

Dans un témoignage surprenant, une femme enceinte affirme avoir vu son défunt père embrasser l’échographie de sa petite fille et poste même une photo sur les réseaux sociaux pour mettre en lumière son expérience.

“Au moment où je l’ai posté, 30 secondes plus tard, quelqu’un m’a dit ‘il y a un ange qui embrasse ton bébé'”, a-t-elle déclaré. Pour Shantel Carrillo, pas l’ombre d’un doute : son père, Chuck, décédé en 2016, est venu embrasser la fille qu’elle porte dans son ventre.

Shantel Carrillo pense que son père est venu lui rendre visite – Source : Daily Mail

Elle montre une zone d’ombre dans le coin supérieur gauche de l’échographie et prétend percevoir l’image de son père. Pour la femme enceinte, cette expérience époustouflante peut signifier que cette dernière souhaite faire partie de sa vie. “Il a son nez, ses petites joues potelées, son petit double menton, et mon père portait un chapeau tout le temps”, poursuit-elle. Pour garder ce souvenir qui représenterait un signe que son père est toujours avec elle, elle a placé une photographie de ladite échographie à côté de celle de son père tenant sa première fille.

Le père de Shantel avec sa première petite-fille – Source : Daily Mail

On y voit le grand-père coiffé d’un bonnet rouge et tenant dans ses bras Myree, la première fille de Shantel, il y a dix ans. Après avoir vu l’échographie, Myree a également confirmé que la silhouette ressemble à celle de son grand-père.. Le jour de la naissance du bébé approche même de l’anniversaire de Chuck. Selon Myree, le grand-père serait « au paradis » s’il pouvait faire partie de la vie de sa deuxième petite-fille. D’ailleurs, il n’y a aucun doute là-dessus. “Ce pourrait être lui en train de dire ‘Hé, je suis là, et ça va’ ou ça pourrait être le placenta qui ressemble à mon père, ce qui est génial”. Tout en affirmant que son père aime être le centre d’attention, la femme pense que son père veille sur son bébé.

Quelles sont les étapes du deuil ?

Après le deuil, nous pouvons voir la vie sous un autre jour et avoir du mal à nous reconstruire. En général, la personne qui traverse cette expérience douloureuse suit un cheminement qui se compose de 7 étapes clés :

1. Le choc :

Après avoir appris le décès d’un être cher, la personne peut être choqué et tombé dans un état de perplexité.

2. Refus :

Suite à l’état de choc, la personne peut avoir de la difficulté à accepter la mort de l’être cher et peut avoir tendance à le nier et rejeter cette information.

3. Colère et marchandage :

S’ensuit une profonde colère, un sentiment d’injustice et d’agressivité envers son entourage. La personne peut avoir des pensées irrationnelles et imaginez que si elle avait réagi d’une autre manière, son être cher décédé serait toujours en vie.

4. Tristesse :

À ce moment, la personne éprouve un profond sentiment de chagrin et d’amertume. Elle s’effondre et éprouve une foule d’émotions négatives.

5. Démission :

Cette étape est marquée par le sentiment d’avoir été abandonné. De plus, la personne endeuillée peut nourrir l’espoir de retrouver une vie normale malgré cette situation. Souvent, elle commence à vivre au jour le jour et essaie de se réconcilier avec la perte de son être cher.

6. Acceptation :

Au cours de cette étape, la personne parvient à accepter rationnellement la mort d’un être cher. Elle apprend à relativiser et se souvient des bons, mais aussi des mauvais moments qu’elle a partagés avec le défunt. Cette étape est souvent marquée par une forme d’apaisement psychique et une projection vers l’avenir.

7. Reconstitution :

A ce stade, la personne endeuillée entame son processus de reconstruction, à son rythme. Elle apprend à réorganiser sa vie et à réinvestir dans des activités qui lui tiennent à cœur. Elle se prend en main et continue sa vie à sa manière. Bien qu’elle se souvienne du deuil qui accompagne le décès de son être cher, elle apprend à vivre avec.

8 conseils pour se reconstruire après le décès d’un être cher

Bien que le deuil soit compliqué et puisse prendre plus ou moins de temps selon la personnalité, l’expérience personnelle et la relation avec le défunt, il est surmontable. Comme expliqué Aline Nativel Id Hammou, psychologue clinicienne, pour éviter de s’enliser dans la souffrance, certains comportements peuvent être bénéfiques :

  • Demander de l’aide et du soutien. Vous pouvez contacter un proche ou un psychologue, un sophrologue, un hypnothérapeute ou encore un psychiatre.
  • Exprimez vos émotions et prendre conscience que tout ce que vous ressentez n’est que temporaire et fait partie du processus de deuil
  • Mettre en place des rituels de deuil comme célébrer les anniversaires du défunt. Cela permet de maintenir le lien et de ne pas culpabiliser de continuer sa vie
  • Faites des activités que vous aimez
  • Méfiez-vous de ne pas tomber dans une addiction en essayant d’oublier son chagrin. Contrôlez votre consommation d’alcool et évitez de prendre des drogues, des médicaments, de la nourriture excessive pour avoir un semblant de répit
  • Soyez gentil avec vous-même et accepter de ne plus être aussi productif qu’avant à travail. Au besoin, mettre en pause certains projets pour se remettre du deuil
  • Lisez des témoignages pour vous rendre compte que les sentiments sont parfaitement normaux et que le temps guérit toutes les blessures
  • Mettre des mots dans votre processus de deuil en notant dans un journal tout ce que vous ressentez, jour après jour, dessiner, peindre ou composer de la musique pour exprimer votre douleur.

Il peut aussi être bénéfique de se rendre dans des associations spécialisées, un groupe de soutien ou une écoute en ligne pour favoriser l’expression des émotions, l’empathie et le partage face à cette douleur.

Source link