Cette chef d’entreprise permet à ses employés de faire des « pauses de masturbation » au travail

C’est une autorisation inhabituelle. Pour que ses employés soient plus détendus, ce patron leur permet de… se masturber. Elle donne 30 minutes de “pause masturbation” chaque jour et cela semble porter ses fruits.

Relayé par nos confrères de Métro, ce moment de répit extraordinaire a été initié par le propriétaire d’une entreprise de cinéma pour adultes. C’est une pause dans la même veine qu’elle a instaurée puisqu’elle laisse son équipe se masturber sur leur lieu de travail.

erika
Erika Lust est à la tête d’une société de films pour adultes – Source : Jam Press / Monica Figueras

Aux grands maux, aux grands remèdes

Si Erika Lust, propriétaire d’une société de production de films pour adultes a décidé de laisser ses employés se masturber au travail, c’est parce qu’elle les trouvait particulièrement énervés à cause de la crise sanitaire. “Avec la pandémie et l’énorme changement dans la façon dont nous vivons nos vies, J’ai commencé à remarquer que mes employés étaient un peu agités et travaillait avec moins d’énergie qu’avant », témoigne le responsable. C’est pour cette raison qu’elle adoptera une décision atypique pour le monde du travail. Son principe ? Mettre en œuvre des “cabines de masturbation” où chacun peut se faire du bien 30 minutes par jour. La femme entend banaliser cette activité parmi ses 36 salariés. « Je les apprécie et je sais qu’ils se sentent bien. Nous faisons du bon travail », dit-elle avec espoir que ses moments augmenteront la productivité et l’atmosphère. Ce patron a également réussi à relever ce défi en offrant des vacances à ses employés.

erika
Erika Lust – Source : Jam Press / Monica Figueras

« Une concentration accrue de la part de vos employés »

Le patron a lancé cette initiative en mai, le mois de la masturbation. Depuis cette nouvelle autorisation, l’équipe est ravie et l’un des salariés témoigne de l’effet de ce plaisir seul sur le stress. Cat, responsable des communications et du contenu pour Erika Lust révèle que depuis lors, l’équipe a été plus créative et productive en raison de cette nouvelle interruption. « Cela peut entraîner une concentration accrue de la part de vos employés, moins d’agressivité, plus de productivité et un meilleur travail d’équipe » s’émerveille l’exécutif. Avril, une sexologue clinicienne a félicité cette initiative professionnelle pour le moins avant-gardiste. L’expert explique que la masturbation vous rend plus heureux, détendu et concentré, mais est également bon pour la créativité et la volonté de faire avancer les choses. Pour le spécialiste, c’est un “médicament” idéal après une journée de dur labeur. Un encouragement qui a conduit Erika à vouloir guider d’autres entrepreneurs à adopter la même idée. Elle compte bien partager sur son site les résultats de cette rupture pas comme les autres. Une habitude qui pourrait être bonne pour la santé puisque la masturbation renforce le système immunitaire.

Don de Philippe Laurent, ancien et auteur de Bonheur au travail et Shawn Achor, mentor en psychologie positive, des conseils pour être plus épanoui au travail peuvent nous permettre de prendre un bon départ. Le premier est de lutter contre la monotonie en choisissant les projets qui nous donnent envie. Cette initiative permet de donner du sens à ce que nous faisons au quotidien. Les relations avec les collègues sont essentielles pour avoir le sourire dans le bureau. Faire l’effort d’intégrer et de tisser des liens permet de s’enrichir humainement et de ne pas s’installer dans un marasme professionnel.

Apprendre à gérer le stress au travail est aussi essentiel pour se sentir bien. Techniques de respiration ou méditation de pleine conscience permettent de mieux appréhender un rythme soutenu. La gratitude est un paradigme qui permet de voir la vie en rose et qui se cultive ! Pour que travail ne rime pas avec corvée, notez dans un cahier trois choses qui vous ont fait plaisir durant cette journée. Cet exercice vous aidera attention aux petites choses qui font la différence. Essayer d’être bienveillant est aussi une façon de donner qui rend heureux dans sa vie professionnelle. Petites attentions à un collègue qui peine à s’intégrer, améliorer son quotidien et renforcer les liens avec l’équipe. Cette approche inclusive vous permettra également de construire un réseau qui pourra vous servir à l’avenir. Au contraire, un environnement de travail toxique peut amener les employés à démissionner.

Source link