Qui est la mère et qui est la fille ? Ces photos rendent fous les internautes sur les réseaux sociaux

ads1
ads2

L’amour qui existe entre une mère et sa fille est l’un des sentiments les plus purs et les plus forts qui existent. Parfois, la mère et la fille ont une relation étroite et ont du mal à s’éloigner l’une de l’autre. Des photos surprenantes ont fait le tour des réseaux sociaux. On y voit une mère et sa fille, dont la ressemblance est étonnante. Qui est la mère et qui est la fille ? Les internautes ne peuvent pas décider.

Le lien qui unit une mère à sa fille est aussi fort que dangereux dans sa complexité. De l’admiration à l’exaspération, de la complicité à la mésentente ou encore de la fusion à la haine, la relation peut sembler très ambivalente. Dans certains cas, mère et fille partagent le même style vestimentaire, les mêmes passions et les mêmes loisirs. Sur les réseaux sociaux, une femme a enflammé les internautes en publiant des photos d’elle et de sa fille, raconte le MaDaily Gist. Pourriez-vous dissocier la mère de la fille ?

Qui est la mère et qui est la fille ?

Dans les pays anglo-saxons, un concept original séduit de plus en plus d’internautes « Comment ça va vs Comment ça a commencé », dont la traduction française n’est autre que « Comment ça va va contre faire ça commence ». Ce concept incite les internautes à poster des photos pour montrer l’évolution d’une situation qu’ils ont vécue. Il peut s’agir d’une relation amoureuse, amicale ou familiale, d’une activité ou même d’une profession.

Dans un article diffusé sur les réseaux sociaux, une mère a adopté le concept et publié des photos d’elle et de sa fille.

Des photos qui montrent l’évolution d’une relation mère-fille. Source : Madailygist

Si les photos montrent une relation complice et bienveillante, les internautes ont eu du mal à dissocier la mère de la fille. Sur l’une des photos, la maman tient son bébé, et sur l’autre, on voit les deux femmes, dont la ressemblance est étonnante, s’embrasser.

Dans son Instagram, la mère, qui s’appelle Amina, affirme que regarder sa fille la rend reconnaissante et réalise à quel point son Seigneur l’a aidée.

Nous ne pouvons pas reconnaître la mère et la fille. Source : Madailygist

Dans un autre article sur les réseaux sociaux, Amina a révélé qu’elle avait eu son enfant quand elle était adolescente.

Amina a donné naissance à sa fille alors qu’elle était adolescente. Source : Madailygist

Face à la ressemblance des deux protagonistes, les internautes n’ont pas pu identifier la mère et la fille. Ainsi, les réactions ont éclaté sur les réseaux sociaux.

« J’ai installé un nouveau logiciel de reconnaissance faciale dans mon cerveau pour comprendre ce phénomène. Je pensais avoir identifié la mère jusqu’à ce que j’examine les commentaires. Maintenant, je veux récupérer mon argent », a écrit un utilisateur de Twitter.

« J’ai vu le doigt et j’ai pensé l’utiliser pour savoir qui est le plus âgé, qui porte l’alliance. Je n’ai toujours pas réussi. Mère, s’il te plaît, regarde un peu plus vieux sur ta photo avec elle », a plaisanté un autre internaute.

“Je ne sais pas qui est censé être qui, vous avez tous les deux l’air si jeunes”, a déclaré une troisième personne.

“Ce n’est pas une mère et un enfant, parce qu’ils ressemblent à des sœurs ou à des amis, ce n’est pas possible… Je vais devoir voir un acte de naissance parce que je n’y croirai pas”, a déclaré un quatrième internaute.

Dans le spectacle Très bien faites-vous, le journaliste Ali Rebeihi a mis en évidence la relation ambiguë qui peut exister entre une mère et sa fille. Pour expliquer ce phénomène, il a interrogé Sarah Chiche, psychologue clinicienne et Patricia Delahaie, auteure de La relation mère-fille, indique France Inter. Alors que le lien entre une mère et sa fille reste unique, certaines mères sans cœur peuvent parfois être hostiles envers leur progéniture. En réalité, la relation mère-fille peut évoluer et connaître des périodes de frictions. Pendant l’enfance, une relation fusionnelle peut émerger. Mais à l’adolescence, des conflits incessants peuvent surgir et parfois durer jusqu’à l’âge adulte. Pour avoir une relation épanouissante, certaines règles s’appliquent aussi bien aux mères qu’aux filles :

Les mères ont tendance à se sentir coupables de tout et à assumer trop de responsabilités. Il faut lâcher toute honte et toute culpabilité afin de pouvoir vivre sereinement votre relation avec votre fille.

  • Accepter que la relation n’est pas parfaite

Comme toute relation humaine, celle qui unit une mère et sa fille n’est pas parfaite et continue d’évoluer. Si vous vous disputez avec votre enfant, sachez que c’est normal et que vous n’en êtes pas responsable. Les moments de conflit ne sont pas un signe d’échec et font partie de la relation.

  • Affronter les difficultés en relativisant

Acceptez vos différences et la distance qui peut se développer entre une mère et sa fille. La mère doit comprendre que sa fille est une personne à part entière et ne peut pas correspondre à l’idéal qu’elle imagine.

  • Ne pas chercher à réparer les blessures de l’enfance

Certaines filles tentent de renouveler la relation alors qu’elle est vouée à l’échec. Parfois, il vaut mieux s’éloigner un moment plutôt que d’essayer de réparer des blessures profondes et des difficultés structurelles.

La jalousie peut faire partie d’une relation et elle doit être acceptée. La fille peut parfois envier sa mère mais ce n’est pas pathologique. De son côté, la mère peut avoir du mal à voir sa fille s’épanouir, grandir et évoluer en vieillissant.

  • Restez dans le soin et la gentillesse

Parfois, une mère et sa fille peuvent avoir des disputes violentes et dire des mots qui dépassent l’entendement. Mais lorsque le langage dépasse la pensée, des blessures internes peuvent refaire surface. Ainsi, pour avoir une relation saine, la mère et la fille doivent faire preuve de compassion et de bienveillance.

  • Faire les choses ensemble et éviter les conflits

Vous devez pouvoir passer du temps ensemble, utiliser l’humour plutôt que les insultes et faire des activités agréables pour vous retrouver.

  • Être dans l’acceptation

Au lieu de critiquer l’autre et de vouloir changer sa mère ou sa fille, il faut l’accepter. Se soutenir mutuellement pour évoluer dans la bonne direction et s’épanouir.

Pour être heureux, il faut avoir confiance en soi, en ses enfants et en ce que la vie vous réserve. Lorsqu’une mère a confiance en elle, elle peut être capable de donner le meilleur d’elle-même à sa progéniture.

Source link