Isabelle Mergault recadre Jean-Marie Bigard après son dérapage !

Les déclarations cinglantes de Jean-Marie Bigard à RT France a évidemment suscité de vives réactions. Pour rappel, il s’est battu avec acharnement sur l’ancien et l’actuel ministre de la Santé. De la profusion d’insultes aux menaces, l’humoriste a tout jeté devant les caméras. Inévitablement, il a ensuite été recroquevillé sur les réseaux sociaux. Révolté, Isabelle Mergault l’a violemment taclé sur Twitter.

Une comparaison entre l’étoile jaune et le pass santé

Décidément, l’ami de Cyril Hanouna sort souvent de ses gonds. Il a également rechuté lors de la manifestation anti-vaccin et anti-pass à Paris. A la surprise générale, l’humoriste s’est carrément déchaîné lors d’une interview. Parmi ses cibles, Olivier Véran et Agnès Buzyn l’ont pris pour leur rang. Pour couronner le tout, Jean-Marie Bigard a osé faire le parallèle entre l’étoile jaune et le pass santé. Suite à cette comparaison grotesque, Isabelle Mergault a poussé un coup de gueule.

Pour information, l’étoile jaune était un dispositif de discrimination imposé pendant la Seconde Guerre mondiale. Dans les camps de concentration, les familles portaient cet insigne distinctif sur leurs vêtements. C’est la raison pourquoi l’actrice de 63 ans considéré cette comparaison comme inacceptable. En recadrant l’humoriste, elle a précisé que ce dernier avait le choix pour le vaccin.

Depuis les artistes ne peuvent plus monter sur scène, le mari de Lola Marois a commis de nombreuses bévues. Pourtant, ce parallèle entre l’étoile jaune et le pass santé semble être la goutte qui a fait déborder le vase. Sans surprise, il s’est fait écraser sur les réseaux sociaux. Bien que certains aient approuvé ses diatribes contre le gouvernement, ses remarques controversées lors du rassemblement semblent impardonnables.

Des poursuites judiciaires contre Jean-Marie Bigard ?

Dans le sillage d’Isabelle Mergault, Marlène Schiappa, le ministre délégué chargé de la Citoyenneté s’est insurgé contre les dures déclarations de l’humoriste. Elle a ainsi évoqué des propos condamnables, car il y avait eu des menaces et des injures publiques. Malgré tout, l’homme politique n’a pas précisé lors de sa visite à Franceinfo si certains membres du gouvernement vont porter plainte. En tout cas, l’étau semble apparemment se resserrer sur l’acteur.

Source link