Alessandra Sublet traitée de « mère indigne » : elle répond aux accusations avec fermeté

Sous-location Alessandra n’a pas la langue dans sa poche quand il s’agit de parler de maternité. L’animatrice de 44 ans, mère de deux enfants, s’est déjà ouverte à ce sujet en parlant sans tabou de la dépression post-partum. Après son premier accouchement à 35 ans, elle avait vécu un épisode dépressif majeur qu’elle relate dans son livre ” Avez-vous le blues, bébé? »(Ed. Flammarion). L’ancien présentateur de C à toi évoque à nouveau son rapport à la maternité dans un deuxième livre paru ce jeudi”, Putain Cendrillon ! »(Ed. Robert Laffont).

Alessandra Sublet doit “penser à elle”

A l’occasion de la sortie de son nouveau livre, Alessandra Sublet s’est confiée au magazine ELLE le 14 mai. Elle explique avoir choisi de s’installer récemment dans le sud de la France. Un déménagement qui a eu lieu sans ses deux enfants, Charlie (6 ans) et Alphonse (8 ans), qu’elle a eu avec son ex-partenaire Clément Miserez.

Sous-location Alessandra
Alessandra Sublet présente son nouveau livre, “J’emmerde Cendrillon!” “. Crédits : Instagram @alessandra_sublet.

Pour avoir choisi deemménager sans vos enfants, qu’elle laissa à leur père, l’hôte de C’est Canteloup face à l’incompréhension de certains de ses proches. ” Mais laissez-vous vos enfants avec leur père ? Limite mère indigne Certains de ses amis lui ont fait remarquer. Des reproches auxquels Alessandra Sublet a coupé court en soulignant qu’elle avait besoin de moments à elle. ” Et ça ne fera pas d’eux des enfants malheureux », a-t-elle insisté, expliquant que ses enfants peuvent venir la rejoindre quand ils le souhaitent. ” Avec ce mouvement, je ne pense qu’à moi, ce qu’une mère fait rarement », Conclut-elle.

De plus, l’animatrice n’a pas emménagé avec son jeune compagnon qu’elle avait présenté en août 2020, puisque leur histoire d’amour est bel et bien terminée.

« Quel escroc ! » : Alessandra Sublet insultée dans le casque

Ce n’est pas la première fois que le présentateur fait face à des reflets désagréables. Dans le spectacle Culture médiatique ce mercredi 26 mai, Alessandra Sublet a raconté une anecdote particulièrement marquante. En août 2008, elle devait présenter un tout nouveau parfum en direct du Musée Rodin. ” Ça dure cinq secondes, il y avait quatre mots à aligner », rapporte-t-elle. Mais quand les caméras sont braquées sur elle, c’est le trou noir : Alessandra Sublet est incapable de se souvenir du nom du parfum.

Sous-location Alessandra
Alessandra Sublet a vécu un moment très gênant en août 2008. Crédits : Instagram @alessandra_sublet.

Je suis devant la caméra, dans une longue robe rouge, maquillée et habillée comme jamais », Mais rien ne sort, se souvient-elle. La présentatrice doit se rendre à l’évidence, elle a en effet oublié le nom du parfum et c’est la catastrophe. Son oubli fait fortement réagir la production, puisqu’elle entend alors dans le casque : ” Coupez, coupez, mais quel con celui-là ! » Une remarque pas vraiment sympathique, qui lui a laissé un très mauvais souvenir de cette soirée. ” C’était horrible », assure-t-elle.

Source link