« Bientôt le retour de la calèche », « pitoyable », « la bonniche à tout faire » : Jean Castex joue au chef de gare et devient la risée des réseaux sociaux

Les opérations de communication du gouvernement fatiguent de plus en plus les Français, surtout quand ils semblent être les dernières cartouches d’une classe politique épuisée par quatre ans au pouvoir. Et ces derniers jours, entre les terrasses squattées par la quasi-totalité du gouvernement, le voyage d’Emmanuel Macron à Nevers et l’inauguration, par Jean Castex, d’une ligne SNCF de nuit reliant Paris à Nice, les internautes ont passé à peine quelques tweets du surdosage. Ce dernier événement, qui a eu lieu dans la nuit du 20 au 21 mai, a particulièrement exaspéré une certaine partie des Français. Les raisons de la colère? Dans un tweet publié jeudi soir, Jean Castex a jugé bon de se changer en chef de bord SNCF, s’adressant aux passagers du train par micro. La réouverture de la ligne, assure le Premier ministre, est un “ grande fierté pour les passionnés de chemin de fer » c’est tout, “Utilisateur de longue date de trains-lits”. Malheureusement pour notre contrôleur SNCF en herbe, la mise en scène a été peu appréciée des internautes.

Le cabinet du Premier ministre s’est déprécié

“Après l’inauguration du rond-point avant-hier, le PM joue au contrôleur dans un train de nuit”, attaque un internaute. “Demain, il sera sauveteur à la piscine ou danseur au Crazy Horse Paris”, poursuit-il en grinçant, estimant que le mandat de cinq ans a fait du poste de Premier ministre “Anecdotique”. Dans le même ordre d’idées, d’autres internautes se moquent d’un Premier ministre essayant toutes les activités. “Une boniche”même l’un d’eux, particulièrement ennuyé. Parmi les réactions négatives figurent également des personnalités publiques. L’ancien sénateur Yves Pozzo di Borgo (UDI) a ainsi préféré se moquer du concept même des trains de nuit, qu’il juge largement dépassé. “Est-ce que la voiture reviendra bientôt?” “, ironise-t-il en la narguant “Vision du futur” par Jean Castex. Dernier angle d’attaque, enfin: l’hypocrisie. Un dernier utilisateur a en effet signalé la présence du jet du Premier ministre à l’aéroport de Nice. Venu promouvoir un moyen de transport plus écologique que l’avion, Jean Castex a donc fait voyager son propre jet vide, pour mieux le ramener à Paris à son arrivée à Nice. D’ailleurs, comme l’ancien maire de Prades (Pyrénées-Orientales) n’est jamais à court d’une nouvelle opération de communication, son voyage s’est terminé dans un bar niçois, en terrasse et sous le regard des caméras, aux côtés de l’ancien LR Christian Estrosi. Des mots, des mots, des mots.

Source link