15 photos réconfortantes d’enfants qui viennent d’être adoptés

ads1
ads2

Plusieurs facteurs poussent certains parents à choisir l’adoption. Certains couples ne peuvent pas concevoir d’enfant, d’autres veulent simplement agrandir leur famille en offrant un foyer à un enfant défavorisé. Cependant, la principale raison qui anime la plupart des adoptants est le désir d’aimer, de soutenir et d’aider ces enfants à grandir et de leur transmettre les valeurs familiales.

Ce n’est pas seulement une question de solidarité sociale mais une éminente volonté de donner de l’amour à un enfant, quelles que soient ses origines. Mais l’adoption nécessite une réflexion approfondie de la part du couple car les démarches ne sont pas toujours faciles à entreprendre. Cependant, les enfants adoptés, lorsqu’ils quittent leur foyer d’accueil, semblent heureux de retrouver une nouvelle famille, certaines photos en sont une preuve claire.

Des photos d’enfants adoptés illustrent à quel point ils sont heureux de trouver une famille

L’association ” Ensemble, nous élevons Aux États-Unis, soucieux de trouver un foyer pour orphelins et enfants abandonnés, a recueilli un ensemble de photos, reflétant l’enthousiasme des enfants pour enfin trouver un foyer aimant.

Source: Realfarmacy

Cet enfant qui a été en famille d’accueil pendant 924 jours montre sa joie d’être enfin adopté.

Source: Realfarmacy

Un bébé adorable est reconnaissant d’avoir trouvé une famille adoptive.

Source: Realfarmacy

On remarque ici la joie de cette petite fille arpentant une carte où il est mentionné la date à laquelle elle a été adoptée.

Source: Realfarmacy

Un petit garçon excité d’être adopté par une vraie famille après avoir vécu longtemps dans une famille d’accueil.

Source: Realfarmacy

Une petite fille heureuse de ne plus faire partie des 102 000 enfants placés en famille d’accueil.

Source: Realfarmacy

Un petit garçon adopté qui affiche fièrement une pancarte écrite par ses parents adoptifs indiquant qu’il est le cadeau que la vie leur a fait.

Source: Realfarmacy

Une petite fille aux allures de princesse qui est heureuse d’être enfin adoptée.

Source: Realfarmacy

Un petit garçon adopté fier de porter le nom de sa famille adoptive.

Source: Realfarmacy

Un petit garçon fier de partager son nouveau nom de famille.

Source: Realfarmacy

Une petite fille fière de porter le nom de sa nouvelle famille.

Source: Realfarmacy

Deux petits garçons fiers de contribuer à la croissance d’une famille.

Source: Realfarmacy

La joie d’un petit garçon qui vient d’être adopté.

Source: Realfarmacy

Une famille partage sa joie d’être officiellement numérotée 4.

Source: Realfarmacy

Le petit visage d’une petite fille heureuse d’avoir été adoptée après avoir passé 642 jours en famille d’accueil.

Source: Realfarmacy

Une fête avec des ballons suite à l’adoption de ce bébé qui montre son enthousiasme et sa joie.

Adopter un enfant, c’est aimer l’enfant d’une autre personne

Beaucoup de gens se posent la question suivante lorsqu’ils choisissent d’adopter: comment un amour maternel peut-il naître quand on ne porte pas cet enfant soi-même? Ce qu’il faut retenir de cette décision et de cette expérience, c’est qu’il s’agit d’un acte d’amour et que le parent est déjà prêt à aimer cet enfant. L’amour, la patience et la compréhension seront les clés de cette expérience.

Il est impératif de se rappeler que cet enfant a été abandonné soit à la naissance, soit à un âge avancé. Il est donc essentiel de comprendre la psychologie de l’enfant adopté, son histoire et son expérience afin de mieux gérer son adoption et son éducation.

Selon Bruno-humbeeck, Psychopédagogue, le développement d’un enfant adopté est souvent plus laborieux et compliqué que celui d’un enfant biologique. Pour un enfant conscient d’avoir été abandonné, la moindre réprimande de la part des parents adoptifs peut créer un sentiment d’injustice. L’angoisse d’être à nouveau abandonné surgit souvent et le met en proie à une inquiétude redondante. Par ailleurs, le film intitulé «L’enfance nue» montre que dans le cadre d’une adoption, l’amour accordé à l’enfant n’est pas toujours suffisant car son passé de souffrance continue à opérer. La patience et la compréhension sont donc essentielles dans son éducation.

Pourquoi ces deux points sont-ils importants?

Lorsque l’affection a été brusquement retirée à l’enfant, voire refusée, ce dernier ressent un manque d’estime de soi et la compréhension de l’état de souffrance de l’enfant reste essentielle pour l’aider à surmonter ce handicap émotionnel.

La patience a également un rôle déterminant; celui d’attendre que tout revienne à la normale malgré l’expérience de l’enfant.

Source link