Ces enfants sont retrouvés vivants dans une maison avec 245 animaux

Trois enfants ont été retrouvés vivants par la police dans une maison insalubre avec 245 animaux. Parmi eux: chiens, chats, souris, lapins, reptiles dans un état déplorable. Dans ce que les victimes d’abus appelaient leur maison, le père, sa petite amie et la mère vivaient.

Relayée par nos confrères du Washington Post, l’histoire de cette famille est extraordinaire. Et pour cause, ces trois personnes et ces trois enfants vivaient sous le même toit que 245 animaux de toutes espèces en état de malnutrition.

La femme a dit que sa maison était en désordre

Trois adultes vivaient dans cette maison insalubre avec de jeunes enfants. Dans cette résidence peuplée de 245 animaux, se trouvaient Gregg Nelson et Susan Nelson, les parents et Melissa Hamilton, la petite amie du père. Tous les trois font face à trois chefs de maltraitance d’enfants et Cruauté envers les animaux 66. Le rapport de police indique que la mère n’a pas autorisé le père à emmener ses enfants avec lui. Le père a également confirmé que cet endroit était inhabitable pour ses enfants. Lorsqu’un officier s’est rendu sur les lieux, il a interrogé la mère. Cette dernière lui a dit que sa maison était en désordre mais qu’elle la nettoyait et qu’elle essayait de déplacer les animaux. Les abus ne sont pas seulement commis par les maîtres. C’est également le cas de ces hommes sans cœur qui vendaient des chats aux restaurants.

Une maison insalubre – Source: Fourni

Animaux maltraités

L’officier qui était sur les lieux a été assailli par une odeur nauséabonde. Quand il a décidé d’entrer, il a observé des choses étonnantes et dégoûtantes. Il n’y avait pas seulement de nombreuses espèces d’animaux, mais la plupart d’entre eux étaient déshydratés, affamés et mis en cage dans leur urine et leurs excréments. Ce n’est pas la seule chose que quiconque a été envoyé dans cette maison allait voir. Il a également remarqué que certains animaux étaient morts depuis un certain temps. Une conséquence des abus subis par les animaux de ce lieu.

La police a pris la maison en vidéo

Ces animaux maltraités et cet endroit insalubre ont tellement interpellé la police qu’ils ont décidé de le filmer. Sur ces images, nous pouvons voir un chien affamé dans une cage devant un bac en plastique avec des œufs à l’intérieur. L’endroit semble n’avoir pas été nettoyé depuis longtemps car il y avait beaucoup d’excréments d’animaux sur le sol. Les ordures étaient tellement empilées dessus que vous pouviez à peine les voir. Selon la police, les autorités marchaient sur déchets qui les atteignaient jusqu’aux chevilles. Le mobilier était également dans un état déplorable. L’officier qui a visité la maison l’a qualifiée de «la pire résidence qu’il ait jamais vue» en cinq ans. Il a donc contacté le Département de l’Enfance et de la Famille, qui a pu accueillir trois enfants, des filles âgées de 7 à 10 ans, et les confier à un membre de sa famille.

Un chien malnutri – Source: Fourni

Une tentative de suicide et une arrestation

Depuis la prise en charge des enfants, le père a été transporté à l’hôpital après s’être plaint de douleurs thoraciques. Sa petite amie a pris 17 comprimés de benzodiazépines [ndlr : un médicament à l’effet anxiolytique] pour se suicider. Selon le rapport de police, elle craignait d’être expulsée de la maison. La femme a été emmenée dans un établissement psychiatrique. La mère de trois filles a signé un formulaire de consentement qui permettait aux agents d’entrer sur les lieux et d’enlever les animaux sur les lieux. Elle était alors emmené en prison sans caution. Le père s’est retrouvé en état d’arrestation.

“Aucun d’entre eux n’était en bon état”

Depuis l’arrestation et l’hospitalisation du père et de la belle-mère, les services liés à l’enfance se sont efforcés d’aider les enfants qui ont souffert de séquelles physiques et psychologiques durables. EdgeWater Animal Shelter a communiqué que d’autres animaux sont morts en chemin de l’établissement. Renee Sortman, assistante administrative de cette organisation et coordinatrice des volontaires évoque l’état déplorable de ces victimes d’abus.

Nous nous sentons souvent impuissants face à la maltraitance des animaux qui conduit inévitablement à la mort. L’association PETA propose des pistes pour lutter contre ce fléau. Cela commence par enseigner aux enfants l’empathie pour les êtres vivants. Ce modèle inspire les générations futures être gentil avec les animaux. Répondre aux mauvais traitements infligés à ces derniers est essentiel pour une société plus juste. Si vous soupçonnez un maître d’être abusif, vous pouvez appeler le 112.

Source link