Une maman bannie d’un parc d’attractions à cause de son short trop court (vidéo)

Depuis leur téléchargement sur TikTok, les images sont devenues virales. Tu peux voir une mère prise au sérieux par une personne portant un polo “police”.

“Ils disent que son short est trop court”

Dans la vidéo en question, tournée le 30 avril, Bailey Breedlove est assise sur un muret lorsqu’un officier s’approche d’elle. Le ton monte rapidement, tandis qu’un homme qui serait son compagnon filme la scène et explique: ” Ils disent que son short est trop court “. L’agent demande alors à Bailey de présenter sa carte d’identité, tandis que ce dernier proteste. A côté de lui, un enfant en pleurs qui serait sa propre fille de 11 ans. L’américaine assure qu’elle l’était alors” escorté à la sortie “, Parce qu’elle n’avait pas voulu” acheter des shorts dans leur parc “.

Toujours selon Bailey Breedlove, l’altercation lui vaudrait désormais d’être banni du parc pendant cinq ans. Pour sa part, les rapports SouthInfo, la police locale s’est défendue en disant qu’aucun de ses agents ne l’avait fait.

Bailey Breedlove a été expulsée pour son comportement, selon un parc d’attractions

Le cas qui a pris un fort écho sur les réseaux sociaux poussé le Parc des Six Flags réagir. Un porte-parole a déclaré à la New York Post que Bailey Breedlove a été arrêtée en premier lieu parce que son short montrait une partie de ses fesses. Mais la longueur du vêtement ne serait pas la vraie raison de son expulsion du parc.

Il a eu de multiples opportunités de changer ou pour couvrir, mais elle a refusé “, A précisé le porte-parole, qui explique que l’américain était avant tout interdit” en raison de son comportement envers les membres de notre équipe et les autres clients du parc “.

Bailey Breedlove
Bailey Breedlove affirme avoir été expulsée du parc d’attractions à cause de son short trop court. A ses côtés, sa fille pleure. Crédits: TikTok @ baileybreedlove970.

Bailey Breedlove, qui déclare être autiste, affirme néanmoins avoir été victime de discrimination en raison de son short. Elle l’aurait également été à cause de son incapacité à parler clairement avec les gardes. ” Je suis autiste et j’ai du mal à parler aux officiers », Souligne-t-elle.

Le parc semble en effet stipuler un code vestimentaire à respecter. ” Des vêtements appropriés doivent être portés dans le parc en tout tempsy compris des chemises et des chaussures appropriées. Les vêtements ou tatouages ​​avec un langage ou des graphiques offensants ne sont pas autorisés Pouvons-nous lire sur son site Web.

Source link