Une nouvelle étude prouvent que les chats peuvent refléter la personnalité de leur propriétaire

Les chats, ces matous adorés, même s’ils nous réveillent au milieu de la nuit, réduisent nos canapés en lambeaux, nous mordent et nous griffent, bénéficient malgré tout de toute notre affection et notre amour. Considérés comme des animaux ingrats par certains, les amoureux des chats ne semblent pas être de cet avis, puisque les bienfaits de ces félins en miniatures sur notre santé mentale et physique sont considérables. Par ailleurs, il paraît qu’à force de côtoyer leurs maîtres, les chats développent les mêmes traits de caractère que ces derniers. Est-ce vrai ?

Dans les foyers français, on dénombre de plus en plus de chats. Rien d’étonnant, puisqu’ils procurent à leur propriétaire du bien-être et une meilleure santé physique et mentale. Il n’y a pas plus merveilleux que de sentir la chaleur de son matou sur ses genoux et d’écouter son ronronnement pour éloigner le stress.

Même si nos félins domestiques n’ont pas pu décrocher le titre du « meilleur ami de l’homme », ils pourraient être très sensibles aux interactions humaines. A force de côtoyer leurs propriétaires,  ces boules de poils, affectueux et espiègles pourraient selon des chercheurs, imiter les comportements de leurs maîtres.

Les chats pourraient développer les mêmes traits de caractère que leurs maîtres. Source : slate

Un chat peut-il être la copie conforme de son propriétaire ?

Laura Finka, chercheuse en protection des animaux à l’Université de Nottingham Trend, explique que de nombreux propriétaires de chats considèrent ces derniers comme un membre de la famille, tissant avec eux des liens affectueux étroits. Il est de ce fait, compréhensible, selon la chercheuse que ces derniers soient influencés par les différentes personnalités de leurs maîtres.

Dans le cadre d’une étude publiée dans la revue Plos One, des chercheurs ont pu démontrer ce phénomène. En utilisant l’exemple des chats comme objet de leur étude, les chercheurs ont exploré la relation entre la personnalité du propriétaire et les modes de vie auxquels les chats sont exposés au quotidien.

Les chercheurs, qui se sont basés sur 3000 chats et leurs propriétaires, attestent que lorsque ces derniers ressentent de la colère, de l’anxiété, de la dépression, de la solitude ou encore la peur, la petite boule de poils pourrait ressentir les mêmes effets et les mêmes sentiments.

Ces résultats étaient similaires à ceux des recherches précédentes menées sur les relations parents-enfants. Ainsi, le trait de névrose est lié d’une manière prononcée à des résultats négatifs pour un enfant, incluant une santé physique et mentale plus mauvaise. Cette nouvelle étude a trouvé un effet identique chez les propriétaires de chats névrosés induisant probablement un mal-être chez leurs animaux de compagnie. Les chats affichaient ainsi des comportements plus agressifs et anxieux, manifestant souvent de la crainte et des maladies liées au stress. A contrario, une plus grande conscience du propriétaire était liée à un comportement moins agressif et moins fuyant du félin.

Les petits matous ont fait l’objet de plusieurs études au sujet de leur relation avec leurs maîtres. Il aurait par ailleurs été démontré que les félins appartenant à des personnes extraverties auraient des chats aimant l’extérieur, tandis que les personnes ouvertes avaient des chats bien éduqués. Enfin les personnes amusantes avaient des chats en bonne santé.

Quoi qu’il en soit, nos boules de poils méritent tous les soins nécessaires pour qu’ils soient heureux car après tout, c’est ce qui compte réellement.

Il est important de prendre soin de son félin. Source : doctissimo

Tout d’abord, il convient de commencer par les soins préventifs, comme certains vaccins à effectuer ainsi que des soins au quotidien. Bien qu’il soit indépendant, ce dernier est toutefois tributaire de son maître notamment lorsqu’il est malade.

Par ailleurs, et bien que les chats s’occupent eux-mêmes de leur toilette, ils ont néanmoins besoin au quotidien de certains soins. Brossage, coupes des ongles et bains…les propriétaires doivent s’occuper de leur hygiène aussi souvent que possible.

– Le brosser est obligatoire

Le minimum serait de le faire une fois par semaine si votre matou a les poils courts. S’il a des poils longs, alors le brossage doit être quotidien avec une brosse à picots. Il y va de sa santé car trop de poils ingurgités peuvent engendrer une obstruction dans son tube digestif. N’oubliez pas de lui couper les griffes de temps à autre. Il s’agit de couper uniquement la partie translucide des griffes.

– Le shampouiner

Donner un bain à son chat n’est pas de tout repos. Cela peut être stressant aussi bien pour le chat que pour son maître. Aussi, il faut donner cette habitude au chat dès son jeune âge pour qu’il puisse s’accoutumer à ce moment d’hygiène et ne pas angoisser. Commencez par essuyer ses yeux avec du sérum physiologique ou un produit oculaire à usage vétérinaire. Ensuite, mettez-le dans une bassine remplie à moitié d’eau tiède et mouillez-le à l’aide d’un gant doux sans lui toucher la tête. Lavez-le avec un shampoing pour chat et rincez soigneusement, ensuite essuyez-le avec une serviette. Un coup de brossage et votre matou sera tout propre !

Source link