Pierre-Jean Chalençon en plein craquage dans TPMP : « Je vous invite tous au Palais Vivienne ! »

Face à Cyril Hanouna et son équipe, Pierre-Jean Chalençon était plus qu’euphorique. Visiblement ravi d’être sur C8 ce mercredi soir, le bicentenaire de Napoléon Bonaparte semblait le mettre sous toutes ses formes. Je dois dire que l’ancien acheteur deAccord conclu a une admiration sans fin pour l’empereur, dont il se considère comme le grand spécialiste.

“Les gars, ramenez-le en garde à vue!” », S’exclame Cyril Hanouna

Invité à discuter de la question suivante «Devrions-nous célébrer Napoléon? “, Pierre-Jean Chalençon face au député Alexis Corbière. Si le premier était évidemment pour la célébration de ce personnage historique, le second l’était beaucoup moins. Un débat animé s’est donc engagé entre les deux invités de la journée, avant Spécialiste de Napoléon se détend complètement sur le plateau.

Parler à Benjamin Castaldi, Pierre-Jean Chalençon lance: «Avec ma petite chérie, on va manger! “. Ravi de cette taquinerie, il continue en s’exclamant: «Je vous invite tous au Palais Vivienne! “. Pierre-Jean Chalençon ne s’arrête pas là, puisqu’il prend sa place au centre de la scène pour inviter tous les présents: «Je vous invite tous! On va au Palais Vivienne! Ouais! “, s’exclame-t-il en agitant les bras.

Des déclarations qui amusent autant qu’elles embarrassent. Cyril Hanouna tente d’y mettre un terme en lançant: Les gars, ramenez-le en garde à vue! . L’animateur conseille alors à Pierre-Jean Chalençon de ne plus faire de «soirées» au palais, mais seulement des «après-midi». Souvenez-vous que le 9 avril, le propriétaire du palais Vivienne a en effet été placé en garde à vue.

Pierre-Jean Chalençon avait des pensées sombres

Entendu dans le cadre de l’affaire des dîners clandestins, Pierre-Jean Chalençon a dû faire face à une polémique majeure. Forte pression médiatique que le collectionneur avait très mal subie. Ce mardi 4 mai, Pierre-Jean Chalençon était également sur le plateau TPMP. Il a ensuite confié à quel point ces accusations l’avaient ébranlé.

Le grand spécialiste de Napoléon a souligné qu’il se sentait persécuté, lui qui voulait simplement “Survivre, comme de nombreux chefs d’entreprise”. Se retrouver en garde à vue était donc difficile, ” très difficile “, il a insisté. Pierre-Jean Chalençon avait également des pensées sombres. Une période très sombre qu’il peut heureusement reléguer dans le passé.

Source link