Confinement : une aide apportée aux familles modestes dont les enfants allaient à la cantine


Le gouvernement a décidé de fermer les écoles pour enrayer l’épidémie. Les familles modestes dont les enfants ne pourront plus aller à la cantine seront aidées par l’Etat, assure jeudi le Premier ministre Jean Castex.

Ce mercredi 31 mars, Emmanuel Macron a annoncé la fermeture des écoles pour un minimum de 3 semaines. Une mesure qui n’est pas sans répercussion pour les familles les plus modestes.

Pour aider ces ménages en difficulté financière, le gouvernement déploiera un dispositif dont les modalités seront précisées dans les prochains jours, rapporte 20 minutes. Ce jeudi 1er avril à l’Assemblée nationale, Jean Castex faites donc savoir que l’État aidera » familles modestes dont les enfants n’iront plus à la cantine ou ne pourra plus bénéficier de petits déjeuners gratuits “.

12 millions consacrés aux petits-déjeuners gratuits pour les enfants issus de familles à faible revenu

Avant l’annonce d’un nouveau verrouillage, le gouvernement avait décidé de renforcer le système de petits déjeuners gratuits à l’école. Comme le rapporte RTL, cette opération, qui existe depuis un an et demi, permet pour que les élèves les plus modestes mangent correctement le matin. Alors que 12 millions d’euros ont déjà été consacrés à ces petits-déjeuners solidaires, l’enveloppe accordée devrait atteindre les 40 millions.

Cette augmentation des subventions pourrait permettre 265.000 enfants, contre 200 000 actuellement, pour bénéficier d’un ou plusieurs petits déjeuners gratuits par semaine. Un système déployé principalement dans les écoles avec un réseau d’éducation prioritaire renforcé.

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *