Cet homme aveugle voit sa femme pour la toute première fois

Admirer les merveilles du monde n’est pas quelque chose que tout le monde peut faire. Malheureusement, certaines personnes n’ont pas le luxe de voir les visages de leur famille ou même de pouvoir voir leurs enfants grandir. C’est le cas de ce jeune homme malvoyant qui, grâce à des lunettes technologiques, parvient à voir le visage de sa femme pour la première fois. Il dit deux mots qui font pleurer tout le monde.

Gene Purdie est un jeune père qui a reçu un diagnostic de trouble de la vision appelé maladie de Stargardt. Cette maladie permet à Gene de ne voir que le contour des choses dans un petit champ de vision. Il n’a jamais pu voir le magnifique visage de sa femme, l’adorable petit nez de son fils et les sourires radieux de ses parents! Gene a été soumis à une vie d’obscurité, mais tout va changer, avec l’aide de Rachel Ray, qui l’a invité ainsi que sa famille à son émission!

Rachael a fourni à Gene une paire de lunettes eSight, qui permet aux personnes souffrant de déficiences visuelles sévères de voir les choses clairement. Lorsque Gene met ces lunettes technologiques, un sourire gigantesque couvre son visage et il regarde directement sa femme Joy! Ce moment important est quelque chose qu’il n’oubliera jamais. Gene a dit qu’il trouve sa femme très belle et qu’il essaiera de mémoriser les détails de son visage afin qu’il se souvienne d’eux pour toujours. Ces mots ont fait pleurer Joy! Rachael a également invité les parents de Gene à les voir. Le fournisseur de lunettes a donné une paire à Gene. Un geste généreux qui a fait la joie de toute la famille!

Tout ce que vous devez savoir sur la maladie de Stargardt

La maladie de Stargardt est une maladie orpheline souvent héritée de les yeux qui affecte la région centrale de la rétine. Elle se caractérise par une baisse progressive de l’acuité visuelle, cependant les personnes atteintes de la maladie de Stargardt ne sont pas aveugles, mais malvoyantes. S’il leur est impossible de pratiquer certaines activités, comme la conduite automobile, leur acuité visuelle reste suffisante pour leur permettre de rester autonomes et indépendants.

Quelle est la différence entre aveugle ou malvoyant?

Nous avons souvent tendance à confondre cécité et basse vision et associer ces deux handicaps au mot aveugle. Une personne aveugle souffre d’une déficience visuelle totale qui l’empêche de voir et qui bouger a besoin d’être guidé pour éviter les obstacles. Cependant, une personne malvoyante souffre d’une déficience visuelle qui entraîne par conséquent des difficultés dans l’exécution des tâches quotidiennes.

La basse vision en chiffres

Selon l’Organisation mondiale de la santé, la basse vision affecte plus de 246 millions de personnes dans le monde. Le trouble de la vision centrale est le type de déficience visuelle le plus courant, ce sont les formes, les couleurs, mais surtout la vision des détails qui sont affectées. Il y a aussi le trouble de la vision périphérique, ce sont les champs périphériques qui sont altérés.

Aujourd’hui, il y a peu de recours contre ces maladies gravement invalidantes, qui se traduisent souvent par un retrait social. Mais grâce à la technologie, ces personnes peuvent avoir une vision fonctionnelle notamment en utilisant des lunettes.

Lunettes virtuelles pour les malvoyants

Une fois de plus, la technologie vient innover au service de la médecine, l’idée est de redonner aux yeux des malvoyants leur fonction initiale: celle de voir. Il s’agit d’un appareil qui pèse environ 100 grammes qui se porte devant les yeux et possède une caméra qui filme l’environnement puis le transmet directement à deux écrans devant chaque œil avec une qualité d’image plus optimale. Cette solution reste chère, d’autant plus qu’elle n’est commercialisée qu’aux Etats-Unis et au Canada.

L’impact de la basse vision sur la vie quotidienne

Les personnes malvoyantes ont souvent des difficultés à effectuer les tâches quotidiennes. Lire, écrire, se déplacer, faire les courses, s’habiller, se soigner, manger, s’aider à boire, faire les tâches ménagères, regarder la télévision, reconnaître les visages et communiquer à distance, sont toutes les activités d’une longue liste paralysante de malvoyants.

Mais cela ne veut pas dire renoncer systématiquement à toutes vos activités préférées. Il suffit de trouver une nouvelle façon de s’organiser pour pouvoir les pratiquer. Faire appel à un proche ou à une organisation pour aider les malvoyants est essentiel pour retrouver son autonomie et trouver ses repères.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *