Rennes : des footballeuses en culotte pour dénoncer les inégalités

Pour célébrer la journée internationale des droits de la femme, les footballeurs du Cercle Paul Bert à Rennes se sont entraînés au sous-vêtement.
Découvrez-le dans la vidéo en haut de la page.

Lundi 8 mars 2021, entraînement de football était un peu spécial pour les joueurs de ce club rennais. En cette journée dédiée à les droits des femmes, les sportives ont voulu dénoncer les inégalités auxquelles elles doivent faire face.

Des maillots de bain trop grands, car coupés pour les hommes

Comme l’explique l’un des footballeurs de France 3, les équipes qualifiées pour la Coupe de France sont dotées d’un équipement complet ” maillot de bain-short-chaussettes “.” Mais nous les filles, nous n’avons qu’un maillot de bain », Déplore Manon Eluère. Une inégalité parmi d’autres, contre laquelle la jeune femme a décidé d’agir.

Manon, capitaine de l’équipe, a donc appelé ses coéquipiers pour leur soumettre l’idée suivante: train en culotte et maillot de bain pour marquer les esprits. Une idée à laquelle tous les joueurs se sont abonnés. Évidemment, s’entraîner à la culotte ne les dérangeait pas, car maillots courts pour hommes étaient assez longs …

Les joueurs du Cercle Paul Bert de Rennes
Les maillots portés par les footballeurs du CPB Bréquigny sont taillés pour les hommes. Crédits: Instagram @cpbbreqfeminine.

Pour Manon et ses coéquipières, cette histoire deéquipement incomplet n’est pas un détail insignifiant. Il est révélateur des inégalités entre les hommes et les femmes au sein de la Fédération française de football. Comme le précise la jeune femme, si la FFF accorde de plus en plus d’attention à ses joueuses, les différences sont toujours flagrantes.

Footballeurs rennais à la recherche de sponsors

Des inégalités que la crise sanitaire met particulièrement en évidence: là où les équipes féminines peuvent reprendre les matchs dans une division », les équipes masculines peuvent les prendre dans trois divisions », Explique Manon. Les footballeurs du CPB Bréquigny sont dans ” division 2 », Ils ne sont pas autorisés à jouer pendant leurs homologues masculins peuvent.

Ces inégalités entre footballeurs et footballeurs sont particulièrement ressentis en termes de financement. Manon espère donc que leur action du 8 mars leur permettra de ” trouver des sponsors qui partent pour nous soutenir et combler ces inégalités “.

Les joueurs du Cercle Paul Bert de Rennes
Manon et ses coéquipiers espèrent trouver des sponsors. Crédits: Instagram @cpbbreqfeminine.

Les footballeurs sont très fiers de leur action. Sur leur compte Instagram @cpbbreqfeminine, ils tiennent également à montrer qu’ils sont présents, comme ils l’ont confié à Ouest de la France. Le capitaine de l’équipe CPB Bréquigny tient à saluer leur président Jean-Marc Drouin, qui ” nous soutient et fait beaucoup pour donner une vraie place au football féminin “.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *